Au téléphone avec le recruteur pour un stage, on m’annonce qu’après avoir étudié mon CV, j’ai un profil très intéressant avec des compétences pertinentes qui justifieraient ma sélection… Mais en fait non. Quoi ??

Pourquoi est-ce si difficile de trouver un bon stage ?

La signature d’une convention de stage, c’est le parcours du combattant, un peu comme le Mud day. Obstacles et boues sont dans le game ! Je dois non seulement me vendre comme si c’était le job de mes rêves, mais je dois aussi accepter les conditions imposées par mon université.

Ai-je vraiment mon mot à dire ?

Je vous présente mon point de vue

Moi l’étudiant, je me retrouve au milieu de 2 entités (l’université et l’entreprise) qui cherchent à trouver un accord. Je dois absolument trouver un stage de 2 mois pour valider mon année et souvent, ce n’est pas payé.

« Faire un stage, c’est gagner de l’expérience ». Oui, je veux bien, mais j’ai l’impression d’être la cinquième roue d’un carrosse. On me rappelle en boucle que je dois absolument trouver une entreprise pour valider mon diplôme.

Le problème, c’est que j’aimerai profiter de la période juin, juillet, août pour travailler et gagner un peu d’argent. Si tu as l’impression d’être pris en otage par l’université, c’est qu’on pense un peu la même chose !

Maintenant, pour postuler à des entreprises, il faut du courage, de la patience, de l’optimisme et de la confiance en soi. Combien de temps le recruteur va passer sur ma lettre de motivation ou même sur mon CV ? Moins de 20 seconds environs. En fait, c’est un peu comme sur Tinder, soit il swipe à droite et tu passes à la phase 2, soit tu n’as même pas eu la chance de passer la phase 1. Je sens que cette convention de stage va me hanter…

Même si on dit que la photo n’est censée pas être importante, est-ce que tu « like » vraiment une vielle photo ou sans photo sur Tinder ? Du coup, j’ai décidé de mettre ma plus belle photo en costard 30 pièces et le sourire Colgate pour mettre toutes les chances de mon côté.

Verdict, j’obtiens enfin un « match » avec l’entreprise mais ce ne sera pas pour cette fois. Décrocher un stage c’est vraiment une galère ! Enfin bref, il ne faut pas que j’aie peur d’envoyer un maximum de requêtes à toutes les entreprises qui m’intéressent même si elles prennent du temps à me répondre.

J’ai réussi à décrocher un stage finalement !

Du coup, ça t’est déjà arrivé ?

  • L’entreprise cherche quelqu’un qu’elle veut vite embaucher si jamais le stage est un succès. Mais visiblement ça ne sera pas moi.
  • L’entreprise me répond plutôt favorablement jusqu’à ce qu’elle apprenne que je viens de loin… (En dehors de Paris) Silence radio, elle m’oublie.
  • Mon profil correspond parfaitement à l’offre de stage et à mes compétences. Pourtant c’est mon pote de lycée, étudiant d’une grande école de commerce qui déroche le stage. Il n’avait même pas le profil pour le poste.
  • Ça y est j’ai enfin trouvé un stage et il se trouve à l’étranger en plus ! De quoi booster mon CV. Je ne sais pas exactement dans qu’elle entreprise je vais travailler mais celle que j’ai eu au téléphone me dit que c’est bon. Ils s’occupent du reste, je n’ai plus qu’à payer une certaine somme pour leurs services…  Je change vite d’avis, après avoir lu les conditions et le prix à régler.
  • La convention de stage signée presqu’en poche, j’ai trouvé quelque chose où l’on veut réellement me recruter ! Il s’agit d’une mission humanitaire, qui correspond bien à ce que j’aimerai découvrir. Je pensais être prêt jusqu’à ce que l’on m’annonce que je dois aller à l’autre bout du monde dans un pays un peu dangereux. Finalement je ne suis pas si aventurier que ça, je me remets à la recherche d’un autre stage.
  • Je décroche un entretien avec une entreprise. Ca ne se passe pas du tout comme je le voulais, je n’ai pas pu lui raconter mes capacités. J’aurai dû mieux préparer et prendre des conseils en prise de parole!

Mes petits conseils pour obtenir un stage

Si je vous raconte toutes ces galères, c’est qu’il existe des réflexes à avoir et des choses à éviter pour se donner toutes les chances de réussir de faire signer sa convention de stage.

Tout d’abord, il ne faut pas se limiter à la localisation. Être prêt à réaliser son stage dans une autre ville ou à 1h30 de son domicile permet de se développer soi-même, de prouver notre détermination et motivation.

Deuxièmement, il ne faut pas avoir peur d’envoyer une tonne de CV et des lettres de motivation personnalisées pour chaque entreprise. Il faut montrer qu’on s’est intéressé à l’entreprise et que ce n’est pas un copié/collé de l’ancienne lettre avec toutes les erreurs que cela peut comprendre. Pour impressioner le recruteur, vous pouvez vous inspirer des indispensables du CV moderne en 2019.

Relancer le recruteur par téléphone, cela marquera son esprit, surtout si tu sais le faire bien et avec bonne humeur. En effet, aujourd’hui, les entreprises ne s’intéressent pas seulement à vos compétences mais aussi à votre personnalité et votre compatibilité avec l’entreprise, c’est le matching affinitaire.

Un dernier conseil, il ne faut pas négliger les start-ups. Ils privilégient la motivation et la curiosité plutôt que sur’ l’expérience et l’école. En plus, on touche à tous types de missions.

Le fait de ne pas être payé pour le stage ne doit pas être un frein. Tu limiteras tes choix en ne voulant qu’un stage rémunéré. C’est plutôt comme un investissement dont tu récoltes les fruits quand tu entres dans la vie active.

En conclusion

Les stages ne sont jamais évidents à trouver mais il y a toujours des recruteurs et des entreprises qui cherchent des stagiaires tout au long de l’année.

Et si tu ne trouves pas, peut-être qu’il faut se remettre en question sur sa manière de faire, ses exigences ou sacrifié ses vacances ou son confort. Ce n’est pas évident mais ça m’a permis de trouver des stages très intéressant.

Logo Planet Coworking

Recevez nos promotions & les dates de nos prochains événements

Planet Coworking vous fait régulièrement bénéficier de réductions sur les abonnements à ses espaces coworking et les locations de ses salles de réunion, ainsi que sur les accès à ses événements coworkers.

Inscrivez pour recevoir gratuitement les prochaines promotions

Bravo ! Vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !

Share This