fbpx

Les trois clés pour booster votre marque employeur et votre QVT

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
qvt

Si on vous dit expérience consommateur, c’est un terme qui vous parle non ? Et si on vous disait expérience collaborateur ? Ah ! L’expérience collaborateur (ou employé) est le nouveau levier de productivité pour une entreprise et surtout pour sa QVT (Qualité de Vie au Travail). Selon l’étude de perception Malakoff Médéric Humanis de 2019, 81% des salariés interrogés ont indiqué qu’il existe une bonne entente au sein de leur entreprise. Un chiffre qui met en avant l’importance du collectif dans le monde du travail !

Et pour répondre à ce besoin de collaboration et de partage, une nouvelle tendance se dégage de plus en plus : le corpoworking. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, il s’agit d’un espace de travail type coworking, mais à l’intérieur même d’une société. Le QVT et l’expérience collaborateur pourraient donc bien y être étroitement liés :

L’espace de travail, une réelle expérience collaborateur

L’espace physique tout d’abord est la première chose que vos collaborateurs expérimenteront. Les designs doivent correspondre aux besoins actuels et sont le plus souvent modulables. On y retrouve le plus souvent :

  • une aire de calme avec une atmosphère de bibliothèque
  • un espace plus atypique où se sent l’âme d’un incubateur ou d’une start-up
  • une zone de confidentialité, aussi propice aux réunions
  • une section cosy-détente composée d’une cuisine et d’un espace café (le babyfoot est optionnel).

Les couleurs, styles ou encore fournitures sont tout aussi importantes. Mais c’est là le travail de Planet Coworking de faire correspondre ces éléments à l’identité de votre entreprise et surtout de vos collaborateurs.

De belles ambitions pour la qualité de vie au travail et l’expérience collaborateur, mais qu’en est-il de la productivité de l’entreprise dans tout ça ? On y vient justement ! Ces différentes sections correspondent à des attentes et besoins différents.

Le corpoworking et ses bienfaits sur la qualité de vie au travail

Plus une entreprise est grande, plus elle compte une importante diversité de profils. Et à chaque profil une méthode de travail, une inspiration ou un besoin. Chaque zone favorisera donc un besoin à un moment donné comme :

  • La zone atypique stimule l’échange d’idées et la créativité
  • La section cosy-détente permet de créer des rencontres avec tous les métiers de votre entreprise et aussi avec tous les échelons
  • L’espace de confidentialité permettra d’animer des réunions à plusieurs ou de recevoir des clients
  • L’aire de calme apportera la tranquillité dont ont besoin certains collaborateurs pour se concentrer et ne pas être interrompu.

Ces espaces physiques, ces bureaux, ces designs ne sont pas, individuellement, une source d’inspiration et de productivité. L’intérêt du corpoworking pour le QVT et l’expérience collaborateur est donc l’ensemble de cette solution à moyen et long terme. Les frontières entre niveaux hiérarchiques tomberont plus facilement, chacun pourra rencontrer de nouveaux collaborateurs (et donc métiers !) et la capacité d’innovation au sein de votre entreprise sera avantagée.

Pousser l’expérience collaborateur et la qualité de vie au travail à son maximum

Proposer des services supplémentaires

Le lieu est important, les services qui l’accompagneront tout autant. Si vous facilitez le quotidien de vos collaborateurs, ces derniers seront plus à même de se concentrer sur leurs tâches. Ainsi la possibilité pour eux de pratiquer du sport sur place (ballon en guise de siège, bureau assis debout, activités sportives collectives), un accès à de l’eau potable de qualité, gestion des colis privés, plateforme de covoiturage seront des éléments jouant sur leur qualité de vie au travail.

Accueillir et animer l’espace de corpoworking

Prendre soin du collaborateur passe aussi par leur esprit. C’est ainsi que de nouveaux métiers émergent : l’hospitality manager, le community manager ou encore le happiness manager appliqué ici au corpoworking. Ces personnes ont pour but d’accueillir chaque salarié, d’animer le lieu au quotidien par des ateliers ou ponctuellement par des événements plus importants. L’hospitality manager pourra donc s’adapter aux personnes présentes et inciter au partager. Une expérience collaborateur à part entière !

⇒ On apprécie le podcast de Magali Lahourcade Siccardi qui est la responsable de Villa Bonne Nouvelle chez Orange à Paris pour faire le plein d’inspiration !

La sécurité avant tout avec le QVT

L’espace de corpoworking n’est pas exempte de mesures de sécurité. Si une chute est vite arrivée (un caisson de bureau sur roulettes décalé par exemple), il faut aussi réfléchir pour les collaborateurs :

  • aux problèmes de dos : une chaise non-réglable ou un écran d’ordinateur trop haut
  • aux troubles visuels : éclairage de la pièce inadapté
  • ou aux sources de stress ambiantes : voisins de bureau trop proches, entre autres.

La sécurité et la qualité de vie au travail sont ainsi intrinsèquement liées. Planet Coworking image tous les jours les situations à risque et les besoins propres à chacune des entreprises pour proposer des solutions adaptées.

Accompagner le changement des collaborateurs

Changer de bureau, d’espace de travail est un changement important pour vos collaborateurs. Aussi positif puisse-t-il être. Il est donc important de communiquer en amont sur les changements à venir. Voir leur demander leur avis à travers des workshops ou des discussions de groupe. S’ils sont inclus dès le départ dans le projet, ils seront plus à même de valider et d’intégrer l’ensemble du concept, plus facilement et plus rapidement. La qualité de vie au travail et l’expérience collaborateur, alliés au corpoworking sont des développements bénéfiques (voir nécessaires) pour beaucoup d’entreprises digitalisées. Le lieu physique est aussi important que la culture présente. Et la bienveillance que l’entreprise accordera à ses salariés soucieux augmentera  significativement leur capacité à innover et leur productivité. Alors, êtes-vous prêt à franchir le cap ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *