fbpx

Quelle est la différence entre culture du présentiel et présentéisme?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
culture du présentiel ou présentéisme

Si vous cherchez une nouvelle thématique pour lancer un débat autour de la machine à café, accrochez-vous bien à votre chaise de bureau : d’après vous, y a t-il une différence entre la culture du présentiel et le présentéisme? Non, ceci n’est pas un sujet de dissertation purement abstrait, mais une question ayant le mérite d’être posée à une époque où la crise sanitaire mondiale a complètement redistribué les cartes dans le monde du travail. En effet, d’une entreprise à une autre, les réactions ont été très diverses dans la manière de déployer le télétravail et de redéfinir l’expérience du présentiel. Comme vous le savez, chez Planet Coworking, nous aimons questionner les nouveaux modes de travail, explorer les nouveaux formats d’événements professionnels. Il n’en fallait pas moins pour vous proposer cet article, et pourquoi pas en discuter avec vous en commentaires…

Le présentéisme, dernier soubresaut de l’ancien monde du travail?

Présentéisme? Le mot semble peser aussi lourd qu’un dictionnaire, avant même d’en étudier la définition! Pourtant, l’emploi de ce néologisme est monté en flèche depuis le début de la pandémie, et ce n’est pas un hasard. Souvent confondu ou assimilé à la notion de culture du présentiel, ou de moins dans une acception très particulière, ce mot clé du nouveau monde du travail mérite un éclaircissement.

Qu’est-ce que le présentéisme?

Le présentéisme peut prendre plusieurs formes, mais il s’agit toujours de faire acte de présence sur son lieu de travail de manière contre-productive, volontairement ou non. Par exemple, un cas de présentéisme peut désigner un salarié toujours présent pour accumuler des heures mais jamais en train d’effectuer le travail qui lui est demandé, ou au contraire, un salarié préférant venir travailler malgré un état de santé dégradé plutôt que de perdre un jour de salaire. Du point de vue de la hiérarchie, faire preuve de présentéisme peut signifier le refus du télétravail aux salariés alors qu’ils en sont demandeurs et pourraient assurer leurs missions à distance. En définitive, ces différentes acceptions du présentéisme peuvent survenir au sein d’une même entreprise, en conséquence d’une même cause.

En quoi la culture du présentiel est-elle différente du présentéisme?

Vouloir à tout prix que tous les collaborateurs soient présents au bureau, ou en salle de réunion, n’est-ce pas cela, la culture du présentiel? Non, c’est bel et bien du présentéisme, comme l’idée selon laquelle les salariés ne travaillent pas en télétravail! Tout dépend de l’intention, de la liberté de choix, de la motivation qu’il y a dans la présence de chacun et chacune dans les locaux de l’entreprise. Voici sans doute le point de différenciation critique. Le présentéisme est une présence subie, forcée, contre nature, contre soi-même, contre productive, à laquelle la culture du présentiel ne peut être résumée. Pourquoi?

Vers une culture du présentiel hybride et choisie

De manière évidente, la crise sanitaire a eu pour conséquence de démocratiser le télétravail. Beaucoup d’entreprises se mettent au diapason, quand leur activité le permet. Par la même occasion, les préjugés du présentéisme ont pris un sacré coup de vieux, laissant place à une autre culture du présentiel en devenir, avec un nouvel équilibre entre temps de présence au bureau et travail à distance.

Non, la culture du présentiel ne sera pas enterrée par le tout à distance

Oui, dans le secteur tertiaire, l’efficacité du télétravail est désormais une réalité implacable. Les derniers sceptiques et autres adeptes du présentéisme auront beaucoup de mal à rétablir les règles de l’ancien monde du travail. L’épreuve du confinement et de la distanciation sociale a même fait émerger de nouveaux formats de réunions en visioconférence. Pour autant, cette percée historique de la digitalisation du travail est en train de faire émerger une nouvelle culture du présentiel, plutôt que de l’enterrer. Aujourd’hui, nous nous dirigeons de plus en plus vers des temps de présence choisis, hybrides, plus rares mais plus qualitatifs, dans une nouvelle configuration des locaux professionnels mais aussi dans des lieux différents, inspirants, atypiques.

L’émergence d’une nouvelle culture du présentiel

Dans le nouveau monde du travail, une grande migration semble donc s’opérer, en quittant un présentéisme à bout de souffle pour aller vers une nouvelle culture du présentiel. Les nouveaux temps de présence, en poste individuel et en réunion, sont plus précieux et appréciés, en complémentarité avec les temps de travail en distanciel. D’ailleurs, la frontière entre présentiel et distanciel tend à s’effacer pour une expérience hybride, connectée et nomade, du travail personnel et de groupe dans des lieux multiples, réunissant plusieurs ingrédients :

  • le confort de chez soi,
  • l’aspect fonctionnel du bureau,
  • l’originalité d’un lieu tiers.

Pour organiser vos événements professionnels hybrides et vos réunions en présentiel connecté, Planet Coworking vous accompagne de A à Z. Nos espaces atypiques et modulables à louer à Paris vous ouvrent les portes d’un formidable terrain de jeu pour redéfinir vos temps de présence en journée de travail, séminaire, formation, team building, workshop, webinaire ou autre format hybride de rencontre professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *