Le coworking vue par une étudiante

Le coworking vue par une étudiante

Toi aussi tu en as assez de faire la queue 2 heures dans le froid pour avoir une place à la bibliothèque ? D’être maté par le serveur ou la serveuse car en 3 heures tu n’as pris qu’un expresso à 1,50€ pour profiter de leur wifi ? D’aller au Starbucks bosser puis finalement ne pas réussir à causes des touristes qui parlent fort en s’extasiant sur les merveilles de Paris ? Ou encore d’aller au Macdo et devoir te reconnecter toutes les 30 min au WiFi et sentir la nourriture à longueur de journée?

Bienvenue dans mon univers !

Jeune étudiante parisienne en deuxième année d’école de commerce, j’ai commencé mes révisions deux semaines avant la date fatidique en essayant de rattraper tout un semestre d’amphis et de TD… Bon, c’était vraiment compliqué mais j’ai quand même réussi à valider mon semestre de justesse!

Seul souci, je me suis rendu compte que mon classement avait un impact sur mes choix d’expatriation l’an prochain. Gros coup de stress… Je voulais absolument partir au Mexique ou en Thailande, des destinations ultra prisée. J’ai donc décidé d’essayer d’anticiper mes révisions cette fois !

Mais où travailler ?

Chaque jour en me rendant à l’école, je passe devant ce grand bâtiment, type ancien atelier de confection, avec sa grande baie vitrée et une pancarte « espace de coworking ». Tu sais ce que c’est ? Bah moi non plus.

Un soir, par curiosité, j’ai décidé d’y aller. Il n’y avaient que des gens sur leur ordinateur entrain de taper énergiquement sur leur clavier ou de chuchoter avec son voisin. J’ai demandé à la personne de l’accueil ce qu’ils faisaient et où on était. Elle m’a gentiment expliqué que ce sont des travailleurs indépendant ou des nomades qui viennent bosser ici soit quelques heures, soit toute une journée. Ils ont boissons et friandises à volonté!

Le concept a l’air vraiment génial et en plus c’est gratuit pour les étudiants de 17h à 20h en semaine. Avec des prises partout, de quoi boire et grignotter, un bon réseau WiFi, j’étais aux anges !

Le « coworking », c’est quoi?

Pour bien que tu comprennes le terme « coworking », c’est un endroit où les gens se réunissent et travaillent, un peu comme un bureau. La plupart de ces endroits proposent du thé ou café, quelques trucs à manger, des friandises, des fruits, des jus, etc.

Pour mieux me faire une idée sur ce sujet, j’ai décidé de tenter l’expérience en testant des « espaces de coworking » avec ma partenaire de révision. Elle n’a pas eu le choix >:). Elle m’en a un peu voulu au départ mais on a fait de belles découvertes ensemble.

Est-ce que tu savais qu’il y avait plus de 200 espaces à Paris ? C’est juste hallucinant. Les prix sont en général autour de 5€ de l’heure et 20€ la journée. Heureusement qu’avec ma carte étudiante, j’ai eu droit à des réductions sinon j’aurai payé plein pot à chaque fois.

Retour d’expérience

D’après ce que j’ai constaté, il y a trois style de coworking : les grands espaces de coworking, les cafés coworking et les coworking hybrides (espaces plus petits que les grands).

Les supers gros coworking

Les super gros font tout un immeuble en général et peuvent accueillir des centaines de personnes. Privilégié surtout par de grandes entreprises ou des start-ups, j’ai eu le droit à une visite éclair du lieu. On m’a fait comprendre que ce n’était pas trop pour les étudiants et que c’était assez cher si ce n’est que pour réviser.

Les cafés coworking

Les cafés coworking font plus ambiance Starbucks. Il y a des baristas qui te font des boissons chaudes comme des chaï latté, des capuccinos, des cafés latte à volonté ! J’avais l’impression d’être dans un coworking pour étudiant.

Sur le premier lieu, l’ambiance de travail était détente et peu studieuse. Du coup, on a passé plus du temps à papoter et regarder les autres groupes qu’à bosser sur nos cours. On s’est aussi amusé à commander le maximum de chaï latté pour voir combien on pouvait en boire en un heure. Mauvaise idée, au bout de 3ème on commençait à avoir mal au ventre…

On a testé un autre espace de coworking café tout petit et bondé. Je n’ai pas pu être à côté de ma pote. On s’est mise à travailler chacun de son côté. Au niveau de l’ambiance, c’était vraiment studieux. Même pas le bruit d’une mouche qui vol. J’ai juste eu peur un moment avec ma boisson qui était remplie à rabord. J’ai failli ébouillanter ma voisine avec mon thé en voulant m’assoir! En plus la table était un peu haute comparé à ma taille, mes voisins à 10 cm de moi et j’avais les dessins de ma voisine en arts plastiques quasiment sous mes pieds!

Les coworking hybrides

On est ensuite allé voir les « espaces de coworking hybride ». En fait, c’est un mix entre des bureaux qu’on peut louer au mois et des openspace en libre accès toute la journée.

Sur le premier espace, le café et le thé sont à volonté, et on se sert dans des machines automatiques. Il n’y avait pas de gâteaux à dispositions. L’espace était plutôt grand, calme, avec des prises partout et un bon réseau WiFi. Mais qu’est-ce qu’il faisait froid, mes doigts et mon café ont gelé en 2min !

Dans un autre espace, il fallait descendre au sous-sol avant midi, parce qu’il ouvrait le restaurant. Original comme concept! Par contre, on ne captait pas très bien le WiFi en bas, et les néons bleus nous ont tués les yeux.

Le dernier espace où on est allé, était calme et propice au travail à ma grande surprise. On s’est mise toutes les deux devant la grande baie vitrée et après 2 cafés et 2 clémentines, on s’est mise à bosser. Voir des gens travailler m’a vraiment aidé à me motiver !

Conclusion

En résumé, le principe est super cool, on a toutes les deux appréciés les différents espaces et les ambiances. Ce qui nous bloque un peu c’est le fait de devoir payer à chaque fois… notre porte-monnaie s’est enfuit!

Je pense qu’on y retournera de temps en temps pour travailler en groupe ou profiter de bons cafés devant une bonne série 🙂

Les sujets à aborder pour briller en espace de coworking

Les sujets à aborder pour briller en espace de coworking

Exit les échanges sur le Grand Débat National, l’immigration et la disparition d’espèces animales ! Changez de disque et passez en mode « sujets pour briller en espace de coworking ». Vous pourrez alors vous la raconter ensuite chez Planet Coworking !

Par exemple, parler des Gilets Jaunes, ça commence à plomber un chouia… Il est donc temps de relancez la machine ! Engager fièrement la discussion avec votre voisin de bureau partagé sur les sujets sur lesquels il faut être au point en ce début d’année 2019.


La sensibilisation aux dangers des réseaux sociaux

Passer son temps sur les réseaux sociaux sans interagir réellement avec d’autres Hommes peut avoir un impact négatif sur la santé. Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à repenser leur communication. Aussi, elles prennent leurs responsabilités en sévissant contre la consommation excessive et les comportements antisociaux. Elles proposent des conférences et journées d’échange pour sensibiliser aux méfaits des réseaux sociaux.

C’est notamment le cas de l’IRTS qui a récemment organisé un stage : « Sensibiliser aux dangers d’internet ». Des associations sont là pour accompagner ces structures comme par exemple l’association Génération Numérique. Une information non négligeable à savoir quand on sait que le coworker d’à côté peut-être un chef d’entreprise dans une PME…

Alors que toute votre famille a noyé les enfants de Playmobil et de Barbie, votre frère a pensé à un cadeau innovant pour gâter à Noël : un robot jouet! On pense notamment à Boxer qui a été élu jouet de l’année 2018. On peut par exemple l’utiliser avec une télécommande ou un smartphone. Boxer est super intelligent ! Doté de multiples capteurs, Boxer peut suivre le doigt de l’enfant, rouler sur une ligne tracée au crayon et jouer avec l’enfant grâce à des applications. Par exemple pratiquer le football, faire de la musique, danser… C’est un must des jouets interactifs du moment !

Aussi, pour aller plus loin, découvrez l’avis de Hugo, blogueur passionné de robots et de programmation ici. De quoi donner des idées aux autres coworkers pour l’anniversaire à venir de leur neveu


Des idées cadeaux innovantes pour vos enfants

Alors que toute votre famille a noyé les enfants de Playmobil et de Barbie, votre frère a pensé à un cadeau innovant pour gâter à Noël : un robot jouet !

On pense notamment à Boxer qui a été élu jouet de l’année 2018. On peut par exemple l’utiliser avec une télécommande ou un smartphone. Boxer est super intelligent ! Doté de multiples capteurs, Boxer peut suivre le doigt de l’enfant, rouler sur une ligne tracée au crayon et jouer avec l’enfant grâce à des applications. Par exemple pratiquer le football, faire de la musique, danser… C’est un must des jouets interactifs du moment ! Aussi, pour aller plus loin, découvrez l’avis de Hugo, blogueur passionné de robots et de programmation ici. De quoi donner des idées aux autres coworkers pour l’anniversaire à venir de leur neveu.


L’IA sur nos trottoirs

Après l’installation de l’IA dans nos maisons (détecteur de mouvements qui allume ou éteint les lumières…), les villes passent aussi progressivement en mode « connecté ». C’est notamment le cas d’Antibes qui, en partenariat avec IBM, a mis en place un réseau qui transforme les caméras de surveillance classiques… A ce jour, elles sont capables de détecter les comportements « anormaux » dans la ville.

On conclue donc que l’Intelligence Artificielle évolue à grand pas dans le domaine de la sécurité… Sûrement un sujet de débat avec votre voisin de bureau !


Pour que la journée du 8 mars dure toute l’année…

Il y a quelques mois, une nouvelle appli a pu être installée sur notre téléphone : Kolett.

En outre, Kolett propose un service de VTC qui n’emploie que des femmes et qui ne conduit que les femmes ! L’ambition de l’application est double : sécuriser les passagères et ouvrir le monde du VTC aux femmes où elles sont peu représentées. En effet, seulement 5% de femmes chauffeurs ! En conclusion : on aime l’initiative et on la garde sous le coude pour en parler aux coworkeuses de l’espace Cercle Conan Doyle.


Les tendances Instagram

Parce qu’on croise toujours beaucoup de Community Managers en espace de coworking et que toutes les entreprises se servent des réseaux sociaux pour gagner en visibilité, on partage avec vous 4 conseils Instagram 2019 à appliquer pour votre compte et à partager avec votre prochaine rencontre de l’espace La Popina. Allons donc :

  • D’abord, abusez de la story et utilisez des GIF
  • Ensuite, pensez à anticiper le changement : passer du « parfait » à « l’authentique »
  • De plus, il ne faut pas oubliez de partager plus de vidéos sur son feed
  • Enfin, pour les photos : du lumineux !

Tendances technologiques, IA, monde du digital, réseaux sociaux… On vous a donné pas mal d’infos sur des thèmes variés ! Vous allez ainsi pouvoir briller lors d’une prochaine rencontre dans un de nos espaces Planet Coworking.

Les 10 innovations à ne pas manquer lors du CES 2019

Les 10 innovations à ne pas manquer lors du CES 2019

Le CES 2019 (Consumer Electronic Show) a eu lieu du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas.

Qu’est-ce que c’est ? C’est un lieu d’innovation électronique qui a lieu chaque année et où se réunissent pas moins de 4000 entreprises. Chacun présente leurs projets les plus futuristes, utiles ou improbables à plus de 150000 spectateurs et journalistes.

Voici notre sélection des 10 innovations qu’il ne fallait pas rater !

La moto Harley-Davidson LiveWire

La toute première Harley-Davidson électrique présenté en exclusivité au CES 2019!

Elle est équipée d’un écran qui permet au conducteur d’avoir toutes les données essentielles à porter de main (niveau de batterie, le niveau de maintenance, …)

Vous êtes fan du bruit de ces petits bijoux ? Ne vous inquiétez pas l’entreprise s’est assurée pour qu’elle produise un nouveau son, propre à ses caractéristiques.

Vous allez pouvoir arriver encore plus vite et en toute sécurité sur nos espaces de coworking !

Quand ça ? Elle sera disponible vers août 2019

Le tout premier smartphone pliable, le Royole FlexPai

Non, vous ne rêvez pas! Sous l’apparence d’une petite tablette, il se transforme en 2 écrans lorsqu’il est plié et rentre dans une poche de pantalon.

Pratique me direz-vous ? Pas certain, son ergonomie doit être encore amélioré car lors de son pliage, l’espace entre les deux écrans reste plutôt important. Il est donc difficile de le tenir en main à cause de l’épaisseur.

A combien ? Son prix varie entre 1250€ pour le modèle avec 6 Go de RAM + 128 Go et 1820€ pour le modèle de 8 Go de RAM + 512 Go.


LG Signature OLED TV, un téléviseur enroulable

Sûrement le produit le plus incroyable de ce salon. Vous en avez assez de glisser sur votre tapis et donne un coup dans la télé ? De voir cet écran en plein milieu du salon anti-convivial ?

Si oui, cette toute nouvelle télévision est faite pour vous! Sa particularité est de s’enrouler sur son socle pour ne laisser que paraitre un bloc rectangulaire de la hauteur d’une table basse qui fait aussi office d’enceinte…

En plus, elle intègrera la dernière technologie OLED 4K en 65 pouces.

Quand ? Elle sortira courant 2019

À combien ? Sûrement au-delà de 8 000€

La nouvelle application d’Alibaba le géant chinois

Cette nouvelle application permet de traduire en temps réel des communications vidéo sous forme de sous-titres. Vous imaginez ??

Vous allez pouvoir parler en français et vous faire comprendre par toute la planète!

Bon, il fallait un petit bémol. Les seules langues prisent en comptent pour l’instant sont l’anglais et le chinois.

Quand ? Ce traducteur sera en ligne sur la plateforme d’Alibaba d’ici mars environ.

L’ouverture des portes grâce… à la lumière

Deux jeunes étudiants de l’UTC (Université Technologique de Compiègne) ont mis en place une application mobile qui enverrait des rafales de lumière (sous forme de flash code, comme le morse) pour déverrouiller les serrures.

Idéals pour les hôtels qui veulent paramétrer la durée d’accès au lieu et pour les riverains qui oublieraient régulièrement leurs clés.

Fini l’appel du serrurier à 22h et la facture à 150€ !

Yolk, l’entreprise sud-coréenne qui veut favoriser la scolarité des enfants

Solar Cow est une « vache solaire » installé dans une école. Sous forme de bouteilles de lait, ces batteries portatives incitent les enfants à venir à l’école en journée pour les recharger à la vache solaire.

L’école fini, enfants ramène l’électricité chez eux le soir. Ce processus doit être répété chaque jour pour encourager les parents à mettre leurs enfants à l’école et non à les faire travailler.

L’entreprise essaient de l’implanter au Kenya en partenariat avec l’aide de plusieurs ONG.

La montre qui s’auto-recharge

La Matrix Power Watch 2 est le nouvelle montre du futur. Fini les montres à batterie qu’on oublie de recharger le soir!

Grâce à une technologie révolutionnaire, la montre se recharge par l’énergie thermique et solaire. La montre inclus un système de GPS, un cardiomètre, une boussole, etc.

A combien? Entre 200 à 500€

Quand? Juin 2019

La chaussette qui surveille votre bébé

Le principe de la chaussette de MonFoxy est de glisser un capteur dans cette dernière qui éclaire le pied du bébé grâce à des leds, qui mesurent son pouls et le taux d’oxygène dans le sang.

Les informations sont envoyées directement à l’application mobile. Si l’enfant est en détresse, le boitier se met à sonner pour réveiller les parents.

Grâce à cette invention vous pourrez venir travailler en pleine forme chez nous après une bonne nuit de sommeil !

A combien ? 255€, le pack comprenant le boitier connecté, les deux chaussettes et un capteur.

Quand ? Courant 2019

Wi-Fi 6

Vous rêviez de regarder Netflix sur 3 comptes, tout en jouant à FIFA, en écoutant votre dernière playlist Spotify, et en regardant votre dernier youtubeur préféré?

Et bien, Netgear va mettre en place une nouvelle innovation qui révolutionnera la norme du Wi-Fi avec son nouveau kit nommé “AX Mesh WiFi”.

Son système sera plus rapide avec un débit proche des 6 Gb/s. Il est donc idéal pour les foyers disposants de nombreux appareils connectés et qui auraient besoin d’une connexion internet haut débit.

Quand ? Prévu au troisième trimestre de 2019

L’air bag B’safe pour les cyclistes

Vous êtes sûrement nombreux à venir en vélo pour travailler dans nos espaces.

Comme nous pensons à votre sécurité, nous tenons à vous faire découvrir le gilet de protection B’safe. C’est un gilet qui se gonfle instantanément à la chute du cyclisme, sur le même principe qu’un air bag.

Il en existe également pour les cavaliers, personnes âgées, motard et cycliste.

Venez nous rejoindre en toute sécurité dans nos espaces de coworking !

A combien ? 649€ + 49€ pour la cartouche de gaz

Qu’est ce que le métier de développeur ?

Qu’est ce que le métier de développeur ?

Parce que le développeur est souvent seul face à son écran, on a décidé de vous donner quelques clés de compréhension de ce boulot pour pouvoir, la prochaine fois que vous en rencontrez un, échanger avec lui.

Définition basique

Un développeur est un programmeur spécialisé dans le web et les systèmes. En effet, le développeur est un informaticien qui imagine, créée, réalise, écrit, teste et documente des sites internet, des applications ou des logiciels. Ainsi, il les met en œuvre à l’aide de langages de programmation.

Sa mission

Concrètement, c’est un magicien… Mais non ! Dans un sens, la véritable différence entre vous et lui, c’est que le développeur « parle l’ordinateur ». En effet, ce dernier maîtrise des langages informatiques.

Dans un premier temps un besoin humain est exprimé par son client. Ensuite, le développeur va traduire ce besoin en lignes de codage que la machine va alors comprendre et interpréter pour donner ce que l’on voit sur un écran. Au final cela donne une image ici, un texte là, un lien ici, un bouton sur lequel on peut cliquer en bas…

Une fois le logiciel, l’application ou le site réalisé, le développeur doit ensuite former son client dessus et assurer son SAV… Pour éviter les bugs par exemple.

Ce que le développeur n’est pas…

Attention, on pense souvent à tord que le développeur :

– répare les ordinateurs… Sûrement qu’il sait le faire mais en réalité il n’est pas technicien

– est un webmaster. En fait, non ! D’abord, le développeur va imaginer le logiciel qui va permettre de créer un site (comme Wix ou WordPress)… Par la suite, c’est le travail d’un webmaster de faire le site (imaginer l’arborescence, choisir les espaces pour les photos…) et enfin à un rédacteur de le remplir (rédiger les textes).

Autre nom donné au développeur : codeur, développeur web, programmeur, développeur front-end, développeur back-end, développeur full stack… Et un petit surnom : un dev !

Connaît-on des développeurs connus ?

Tout le monde a déjà sûrement entendu parler de Bill Gates qui a imaginé Microsoft. Il s’agit de la société qui est à l’origine de la création du système d’exploitation Windows… Donc oui !

Comment devenir développeur ?

Les développeurs sont des professionnels très recherchés par les entreprises qui veulent souvent avoir leurs propres systèmes d’exploitation et logiciels en interne. Pour devenir développeur, il existe plusieurs formations en 2 ans (BTS), 3 ans (licence pro) ou en 5 ans (niveau ingénieur). Ainsi, le site suivant vous donnera toutes les réponses aux questions que vous vous poser pour débuter une formation dans ce domaine.

Pourquoi on croise des développeurs chez Planet Coworking ?

En réalité, une fois le besoin établit avec le client, le développeur n’a plus besoin de personne. Il peut bosser en toute autonomie et de n’importe où, comme depuis chez lui ou depuis un espace de coworking par exemple ! A La Popina ou au Cercle Conan Doyle dans le 11ème arrondissement de Paris, le développeur parisien trouvera tout ce dont il a besoin pour travailler de manière efficace : prise, imprimante, wifi de compétition.. C’est parti !

Les espaces de coworking à Paris en 2019

Les espaces de coworking à Paris en 2019

En effet, loin des idées reçues (lieux froids et sans âme, bondés et bruyants…), les espaces de coworking à Paris sont de plus en plus originaux et agréables pour les travailleurs.

Planet Coworking recense pour vous la crème de la crème des idées et concepts d’espaces parisiens. Afin de vous proposer de bosser loin de son triste bureau d’appartement.

Découvrez avec nous :

– Le cabinet de curiosité :

Dans le 15ème, on aime le style du Cheshire qui est un lieu hybride entre le le concept-store et l’espace de coworking. En effet, à cette adresse, chaque objet de déco est sélectionné. Les créations de designers et d’artisans sont présentées aux coworkers qui bossent dans une ambiance bohème et atypique… Le must ? S’ils ont un coup de cœur pour un objet, alors ils peuvent repartir avec !

– le bucolique :

Plus qu’un espace de travail, Les deux au coin, c’est aussi un restaurant, un salon de thé, un fleuriste et une épicerie. Bref, tout sur place pour ne pas perdre une seconde de son temps et optimiser sa présence sur place. En plus, vous allez aimer cette bulle végétale du 2ème !

– le solidaire

En partenariat avec le Crous et la mairie de Paris, l’entreprise sociale Frateli Lab a imaginé l’espace de coworking le moins cher de Paris au cœur du quartier latin (6ème) : Mab Lab. Ses cibles principales ? Les étudiants et les jeunes entrepreneurs qui cherchent à se créer du réseau en plus de trouver un lieu confortable pour travail.

– le kids friendly

Parce qu’on peut être papa et freelance, il existe le coworkcrèche ! Dans le 11ème, cet espace de coworking unique propose tout pour une journée de travail pratique quand on est parent d’un enfant en bas âge. C’est à dire des jeux et aménagements pour bébé (- de neuf mois) en même temps que le nécessaire pour bosser avec son ordi (prises, wifi…). #superpapa

– l’Arty

Le 100ecs dans le 12ème est bien plus qu’un espace de coworking à Paris. Il met à disposition des artistes et des créateurs, des espaces de travail avec des outils modernes pour les spécialistes des arts plastiques et des arts vivants, de l’écriture, du design, de la couture et de l’impression 3D et 2D. Aussi, des cours et stages artistiques y sont dispensés pour les amateurs.

– le vintage :

Si certains coworkers estiment que la déco d’un lieu est importante, alors ils vont aimer les espaces du 10h10 et leur look vintage dans le 3ème ! Notre corner favori ? La table bleue avec ses chaises rouges en formica. En effet, c’est So seventies ! Le top ? L’ambiance musicale éclectique qui dynamise en fond.

– le vaste

720m2 et 90 postes de travail, c’est ce que propose l’immense espace de coworking de Paris Le Loft 50 Partners situé dans le 1er arrondissement de Paris. Son atout ? La possibilité de rencontrer un tas de gens intéressants issus de milieux très variés.

– l’incubateur

Le Bloc est plus qu’un espace de coworking à Paris. C’est un incubateur où les jeunes entreprises peuvent recevoir des conseils, partager leurs expériences, échanger des idées et parler des financements nécessaires à leur lancement et développement. Alors, Rdv dans le 5ème arrondissement parisien pour réaliser vos projets.

– le Planet Coworking

Hé oui ! En effet, nous aussi on fait partie du must des espaces de coworking parisiens ! Avec Le Cercle Conan Doyle et La Popina dans le 11ème, on mélange subtilement déco originale et inspirante, super localisation, ambiance conviviale et espace de travail à privatiser ! Le tout avec des tarifs hyper accessibles !

Alors, n’hésitez pas à varier les plaisirs et à vous balader d’espaces de travail en espaces de coworking à Paris ! En effet, la routine… Il n’y a rien de pire pour perdre sa motivation et son dynamisme.

Vos raisons WTF de venir coworker chez Planet Coworking

Vos raisons WTF de venir coworker chez Planet Coworking

Chez Planet Coworking, on s’est amusé à sonder les travailleurs de nos cafés coworking pour savoir pourquoi ils aimaient se rendre dans nos espaces… Voici en exclu les « méga extra bonnes raisons trop cool de coworker chez Planet Coworking » selon eux :

La raison météorologique

Paul : « Le coworking c’est génial parce que quand tu es dans un openspace immense à la Défense, t’as l’impression d’être au pôle nord entouré de pingouins tellement l’ambiance est glaciale. »

La raison du (mauvais) dragueur

Guillaume : « Pourquoi je viens coworker ? Pour rencontrer de jolies entrepreneuses, bien sûr ! »

La raison la plus ambitieuse

Nissrine : « Le coworking, c’est idéal pour faire des rencontres. Je suis certaine qu’à force de venir dans un des espaces Planet Coworking, je vais finir par rencontrer et sympathiser avec le futur président de la Banque Centrale Européenne et que plus tard, il saura où me placer.»

La raison du petit gourmand

Sandra : S’installer dans les espaces Planet Coworking, c’est pouvoir remplir ses poches avec les bonbons, sachets de thé et sucreries mis à disposition… »

La raison polyglotte

Pauline : « Dans les espaces de coworking, on rencontre régulièrement des étrangers. Échanger avec eux, ça permet d’améliorer notre niveau en italien, en anglais, en espagnol, en tchèque, en serbo-croate. Dernièrement, j’ai appris à dire : Потанцуем? En biélorusse. »

La raison positive

Alexandre : « Moi, je fais du coworking parce que ça me permet d’économiser et qu’avec un loyer économisé, je peux m’offrir un abo à la salle de sport. Le sport : rien de mieux pour booster ma créativité ! »

La raison océanesque

Pierre : «J’aime bien m’installer à La Popina, derrière la grande vitre qui donne sur la rue. J’ai l’impression d’être dans un aquarium… Les gens de l’extérieur me regardent et je me sens comme un poisson dans l’eau »

La raison du radin

Thomas : « Ma bonne raison de venir coworker ? Pour moins cher que dans une brasserie du Marais, je bois 4 cafés en une heure (le café est à volonté chez Planet Coworking). »

La raison pragmatique

Madeleine : « J’aime bien venir dans les espaces Planet Coworking qui ont été privatisés par ma boîte pour un événement pro : je suis payée une journée de travail, alors que je passe mon temps sur Instagram. »

La raison du sportif de bas niveau

Marion : « J’aime le Cercle Conan Doyle parce que c’est à 2 pas du métro et qu’il est hors de question pour moi de faire du sport. »

Mia : « Je choisis Planet Coworking pour son concept : exploiter en journée des lieux parisiens de la nuit, comme La Popina qui en soirée devient un bar à vin ! Après ma journée de travail, je peux passer en mode « party » sans quitter mon siège de bureau ».

« La raison du plus fort est toujours la meilleure » parait-il !

Et vous, quelle est votre raison de venir coworker chez Planet Coworking à Paris ?

Le coworking pour lutter contre l’isolement lié au travail en solitaire

Le coworking pour lutter contre l’isolement lié au travail en solitaire

D’un côté, nous assistons au fait que les entreprises connaissent en leur sein des changements récurrents qui conduisent certains salariés à se retrouver isolés professionnellement. On pense notamment à la pratique du télétravail mais aussi par exemple aux restructurations. Ce sentiment d’isolement peut parfois s’accompagner de troubles comme l’anxiété et la dépression. Dans le pire des cas, mener à la marginalisation ! Ainsi, paradoxalement, alors qu’on travaille pour une structure qui emploie des dizaines de salariés, on subit un sentiment de solitude. On a l’impression de travailler seul.

En parallèle, on constate qu’un nombre croissant d’entrepreneurs individuels montent leur boîte et deviennent free-lance. Ces derniers sont souvent dans des domaines digitaux : community managers, développeurs web, graphistes… Parce que la plupart n’ont pas de bureau individuel, ils se caractérisent par leur nomadisme solitaire. Un jour chez eux, un jour dans un café, un jour dans un bureau loué… Ainsi, sans collègue et sans lieu de travail fixe, les nomades ne savent pas toujours sur quels professionnels de confiance compter pour bien s’entourer. Ces derniers, isolés dans leur mutisme, peuvent donc parfois perdre leur repères sociaux et leur motivation.

Alors, la généralisation du travail isolé serait-elle à craindre ?

A se baser sur ces deux constats, on pourrait en effet bien le penser !

Mais, il n’en est rien ! Puisque d’un autre côté et dans le même temps, de nombreuses initiatives comme les espaces coworking, qui permettent à tous les télétravailleurs de se regrouper, de se rencontrer et de coopérer pour tisser des liens en un seul lieu, se développent un peu partout à travers les grandes villes de France. En effet, c’est notamment le cas dans le 11ème arrondissement de Paris avec Planet Coworking !

Ainsi, Planet Coworking met à disposition des télétravailleurs deux espaces (La Popina et Le Cercle Conan Doyle) pour travailler loin de la solitude.

En quoi ces deux espaces de coworking parisiens permettent-ils de sortir de l’isolement ?

– Ils regroupent chaque jour des dizaines de nomades qui cherchent un espace où s’installer pour travailler

– La plupart des coworkers sont là pour faire des rencontres et échanger avec les autres. En effet, former un réseau est le point fort des espaces Planet Coworking

– Ils sont une alternative à la location de bureau individuel coûteuse puisqu’on partage un même site et que les prix sont concurrentiels : 15€ la journée ou 149€ le mois (sans engagement)

– On y profite d’un réel confort : thé et café à volonté, imprimante sur place et impressions comprises dans le prix, wifi performant… La convivialité des sites est propice aux interactions

L’organisation d’événements professionnels et publics au sein des espaces suscite sûrement une dynamique communautaire entre les travailleurs.

Donc, on peut s’accorder pour dire que les espaces coworking, comme ceux lancés par Planet Coworking à Paris (75011), constituent une réelle opportunité pour aider des salariés et les indépendants à sortir de l’isolement lié notamment au télétravail. En effet, le coworking permet de remettre l’humain au cœur des relations professionnelles !

Venez coworker !

Planet coworking : les meilleures raisons d’y organiser vos réunions d’entreprise privées

Planet coworking : les meilleures raisons d’y organiser vos réunions d’entreprise privées

Pensez à nous pour organiser vos réunions d’entreprise !

Au sein d’une entreprise, les réunions autour d’un projet, les temps d’échanges avec les collaborateurs et brainstormer, c’est indispensable pour une équipe ! Mais le saviez-vous ? Le fait de toujours se réunir au même endroit et de la même manière peut rapidement faire perdre motivation et créativité à vos collaborateurs.

Pour éviter cela et de ne pas tomber dans la réunionite (terme péjoratif qui désigne le trop plein de réunions inutiles et inefficaces), l’équipe de Planet Coworking vous invite à oublier votre building de La Défense pour découvrir La Popina et Le Cercle Conan Doyle à Paris (75011) que vous pourrez privatiser :

Deux lieux inspirants et insolites
Les looks de nos espaces Planet Coworking du 11ème arrondissement de Paris sont atypiques et originaux. Inspirants, ils vont booster la créativité des travailleurs et promouvoir la prise de parole ! Nos lieux ont bien plus de personnalité qu’une salle de réunion en hôtel ou dans vos locaux… Lequel allez-vous choisir : le Cercle Conan Doyle et ses airs British ou la Popina pour son côté romantique ?

Des espaces adaptés à vos besoins
En effet, chez Planet Coworking, les espaces sont flexible et malléables ! Vous pouvez donc adapter nos lieux en fonction du format de votre journée de travail et de votre réunion privée : configuration en théâtre, format conférence, sièges positionnés en U, tables alignées comme dans une classe… Notre équipe attentive, orientera l’espace au mieux selon votre besoin afin de permettre à vos collaborateurs d’engager des échanges.

Un service de proximité
En effet, chez Planet Coworking, notre équipe est à votre écoute au quotidien afin d’organiser avec vous l’événement professionnel qui vous correspond ou votre réunion privée. Nous vous accompagnons du début à la fin ! Aussi, un régisseur sera systématiquement avec vous sur place pour répondre à vos demandes. Une question pendant votre séminaire ? Un besoin matériel pour un teambuilding ? Vous avez envie de servir à manger durant votre journée d’étude ? Paul & Manuel et leur équipe sauront vous accompagner avec attention et professionnalisme.

Et tout ça, c’est sans parler du fait que nos prix sont plus concurrentiels que pour privatiser des salles classiques !

Vous souhaitez un devis pour organiser vos réunions privées d’entreprise chez Planet Coworking ? Vous avez des questions à nous poser à propos d’un événement que vous aimeriez organiser ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse hello@planet-coworking.com

Planet Coworking, une alternative à la location de bureau

Planet Coworking, une alternative à la location de bureau

Exit la location de bureau individuel !

Monter sa boîte est souvent difficile… En effet, aux débuts de l’auto-entreprenariat, on est souvent très seul. Aussi, quand on est associé avec quelqu’un, il faut trouver un lieu propice aux discussions pour avancer ensemble. Et, dans le cas de l’EURL, il est important de faire des rencontres pour pouvoir bien s’entourer dès le lancement du projet…

Vous êtes dans l’une de ces situations ? Vous manquez d’espace dans votre 20m² et n’y trouvez plus l’inspiration pour continuer votre activité ? Pensez aux cafés coworking Paris!

Le café coworking, c’est quoi ? C’est une super alternative à la location de bureaux, proposée par Planet Coworking.

En effet, l’équipe de Planet Coworking à Paris met à disposition des nomades (entrepreneurs, en télétravail, freelancers) des espaces aménagés, inspirants et pas chers dans le 11ème (75011) pour travailler hors de chez eux.

Imaginez un peu :

Vous devez organiser une réunion avec votre futur partenaire mais vous n’avez pas de bureau ?

Donnez-lui rendez-vous à l’espace coworking Cercle Conan Doyle où vous trouverez un espace adapté à votre meeting. En effet, dans chacun des deux espaces, Le Cercle Conan Doyle ou La Popina, vous pouvez choisir l’ambiance qui sera la plus propice pour faire avancer votre projet : dans un canapé pour être plus décontracté, à un bureau pour rester focus, dans un espace privé et calme pour vos réunions…

Dans votre appartement, vous ne risquez pas de faire des rencontres intéressantes (on n’a rien contre le facteur)…

Contrairement à la location de bureau individuel, vous serez entourés par des chefs d’entreprise et entrepreneurs dynamiques avec qui il sera bienvenu d’échanger ! Le coworking, c’est ça aussi, créer du lien, faire émerger des initiatives, finaliser des projets… Chez Planet Coworking, on oublie l’ambiance austère qui rappelle la bibliothèque universitaire pour un cadre calme mais aussi animé! Le must ? L’équipe Planet Coworking, conviviale et chaleureuse, organise régulièrement des tournois de ping-pong, des déjeuners de coworkers, des meetup…

Dans nos espaces coworking Paris, notre équipe met tout en œuvre pour que votre journée de travail soit des plus agréables.

Nos deux cafés coworking disposent d’espaces de travail libre, du wifi et d’une imprimante (impression comprise dans le tarif) en plus d’un corner gourmand avec thé Dammann, café Nespresso, fruits de saison et bonbons. L’ambiance y sera carrément plus sympa que si vous louez un bureau individuel parisien impersonnel.

Donc si on récapitule : ambiance chaleureuse mais pro + équipe aux petits soins + cadre agréable ! Et tout ça pour seulement 5€ de l’heure, 15€ la journée ou 149€ le mois (sans engagement)… Hé ouais, c’est possible !

Mais c’est uniquement chez Planet Coworking 😉

Les tarifs pour coworker à La Popina et au Cercle Conan Doyle font partie des moins chers du marché parisien !

Travailleurs nomades, abandonnez la location de bureau individuel parisien et passez à Planet Coworking !

Le matching affinitaire : l’avenir du recrutement ?

Le matching affinitaire : l’avenir du recrutement ?

Il y a quelques années, la base du recrutement était d’employer une personne sérieuse et aux nombreux savoir-faire. Pour cela, on se basait sur son CV et sa lettre de motivation.

Aujourd’hui, les cartes sont remaniées ! L’employeur souhaite certes trouver quelqu’un de pro et d’efficace, mais cela ne suffit plus ! De nos jours, les questions que doit se poser un recruteur sont les suivantes : comment choisir le bon candidat qui partagera les valeurs de mon entreprise et qui s’épanouira au sein de son organisation ?

C’est là que le matching affinitaire entre en jeu !

Le matching affinitaire : qu’est ce que c’est ?
Le matching affinitaire consiste à prendre en compte les compétences du candidat en plus de sa motivation et de sa personnalité. Pourquoi ? Pour être certain que ce dernier se sentira bien de l’entreprise, qu’il portera ses valeurs et s’y épanouira !

L’idée, c’est de faire correspondre « au mieux des candidats avec des entreprises, des métiers, des offres d’emploi » comme nous l’explique la start up Monkey Tie. Monkey Tie édite des logiciels de matching affinitaire pour les Ressources Humaines (RH).

Pourquoi le matching affinitaire est-il plus important de nos jours ?
Le constat suivant fait en France est alarmant : un recrutement sur deux échoue en France. Pourquoi ? Parce qu’une fois sur deux, l’environnement ne convient pas à la personne engagée. Le matching affinitaire propose donc d’évaluer la compatibilité du candidat à l’entreprise qui recrute. L’objectif étant d’améliorer la qualité du recrutement pour qu’employeur et personne recrutée soient tous les deux gagnants.

Le matching affinitaire permet aussi de se préparer au monde du travail de demain (dont on vous parle dans cet article  ). L’automatisation et la robotisation vont faire disparaître des métiers au profit de nouveaux. Il est donc important de se baser davantage sur les compétences lors d’un recrutement…

« Environ 50% des métiers d’aujourd’hui auront disparu d’ici cinq à dix ans. Cette mutation de notre société nécessite une transformation des compétences en terme d’employabilité. Par conséquent, il devient primordial de miser au-delà des compétences limitées que sont la technicité et le savoir-faire et de se concentrer sur des compétences pérennes comme la personnalité et le savoir-être ». C’est ce qu’explique Jérémy Lamri, fondateur de la plateforme de recrutement affinitaire Monkey Tie.

Le matching affinitaire, comment ça marche ?
Parce le besoin de remettre l’humain au cœur du recrutement et de l’entreprise est primordial, il a fallu développer de nouveaux outils permettant de répondre à cet enjeu. C’est ce qu’à réussi à faire Monkey Tie après 4 années de recherche ! « Techniquement, le matching affinitaire a pour fonction de comparer entre le candidat et le recruteur, le degré de proximité ou d’éloignement en fonction de plusieurs critères ».

Les candidats répondent à un questionnaire évaluant différents points de compétences et de personnalité. Les algorithmes vont ensuite leur travaille et calculent si candidat et recruteur feront bon ménage ! Il est difficile de savoir si cette méthode de recrutement sera celle de demain… Toutefois, puisqu’elle repose sur de l’IA et que celle-ci est de plus en plus fiable, on pourrait bien le penser. En ce qui concerne l’outil de Monkey Tie : « Les outils de matching affinitaire sont soumis à des contrôles permanents où sont recalculés régulièrement les coefficients de fiabilité dans une logique d’amélioration continue. »

Des exemples d’entreprises qui utilise cette méthode de recrutement ?
IKEA à l’étranger est un modèle célèbre dont le recrutement est basé sur le matching affinitaire ! La société IKEA repose notamment sur des valeurs d’ouverture, d’écologie et de modernité… Elle estime indispensable que ses salariés partagent les mêmes intérêts et défendent ces mêmes valeurs !

Aussi, de grandes entreprises françaises ont bien compris les enjeux de la société de demain comme Engie. « Nous connaissons à peine 30% des métiers qui existeront dans 5 ans. Il est donc aujourd’hui plus pertinent de valoriser les compétences transférables d’un métier à l’autre, comme celles liées à la personnalité. » Isabelle Kocher, PDG

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de Monkey Tie et leur livre blanc.

Conseils pour prendre la parole en public quand on veut présenter son projet

Conseils pour prendre la parole en public quand on veut présenter son projet

Chez Planet Coworking, espaces de coworking dans le 11ème arrondissement de Paris, nous rencontrons régulièrement des jeunes entrepreneurs, motivés et plein de bonne volonté.

Pour réussir dans l’entreprenariat, il est indispensable de savoir s’entourer.

Pour cela, il va falloir prouver que votre projet tient la route à différentes personnes comme :

– un avocat fiscaliste, qui pourra vous aider à choisir les meilleures options pour réduire le montant des impôts et à respecter les législations,
– un comptable, indispensable pour votre structure,
– la banque, pour demander un emprunt par exemple,
– une réunion de jeunes entrepreneurs qui pourrait vous servir de tremplin,
– un bailleur de fonds qui pourrait vous soutenir financièrement,

Convaincre et séduire n’est pas une mince affaire. Nous avons donc sondé les coworkers de Planet Coworking… Voici ainsi les meilleurs conseils qu’ils puissent vous donner pour présenter votre projet avec assurance.

« Apporter une touche d’humour »

Même si vous n’êtes pas forcément décontracté à l’idée de présenter votre projet, il faut faire croire à votre auditeur que vous êtes à l’aise. Pour cela, l’humour sera la clé ! Faites un rapprochement fin et amusant avec l’actualité, évoquez une petite anecdote personnelle en lien avec votre activité… Cela va ainsi décontracter le moment en plus de vous rendre sympathique aux yeux de la personne qui vous écoute.

« Être incollable sur son sujet »

C’est sur que si vous vous présentez devant un bailleur de fonds et que vous perdez pieds dès qu’il vous pose une question, ça ne va pas le faire. Mais bon, on imagine que si vous êtes au taquet sur votre projet depuis un moment, vous ne devriez pas vous laisser surprendre ! Bien entendu !

« Être concis »

L’idée c’est de partager uniquement les informations importantes ! Donc, en d’autres mots, cela ne sert à rien de parler plus que nécessaire : vous allez perdre votre auditoire et le noyer dans des informations inutiles. Ainsi, pour convaincre, soyez précis et concis dans vos explications.

« Se préparer oralement »

Parce que tout le monde n’est pas à l’aise devant une audience, il est nécessaire de se préparer oralement : articuler, sourire, savoir quoi faire de ses mains, regarder les personnes qui vous écoutent … La méthode devant la glace, par exemple, n’est pas si mauvaise pour se préparer à parler en public et contrôler sa gestuelle. On peut aussi réciter son texte à des proches pour mettre les bonnes tonalités et gérer les temps de pause.

« Gérer son trac »

Les trémolos dans la voix, c’est pas top quand on s’exprime à l’oral… Quelques minutes avant de présenter votre projet, inspirez et expirez calmement 5 fois : cette méthode simple permet de se détendre. Vous allez être moins tendu avec de prendre la parole. Tester cette méthode chez Planet Coworking!

« Exprimer son ambition »

Pour convaincre, il est certain qu’il faut prouver qu’on est motivé et qu’on compte aller loin… Toutefois, attention quand même à être raisonnable et à faire preuve de clairvoyance pour ne pas qu’on imagine de vous que vous êtes un rêveur.

« S’appuyer sur un document visuel »

Certains d’entre vous seront peut-être plus à l’aise en s’appuyant sur un document comme un powerpoint par exemple… Pourquoi pas ! Toutefois, attention à ce que ce dernier soit nickel (moderne, sans faute…) pour éviter de se décrédibiliser !

« Réfléchir à sa tenue »

On parle aussi bien de votre posture que des vêtements que vous porterez le jour de votre présentation… Par dessus tout rappelez-vous : même si l’habit ne fait pas toujours le moine, l’apparence joue beaucoup !

« Anticiper ses besoins »

Pour votre projet, vous allez avoir besoin de vous entourer des bonnes personnes. Ayez toujours en tête une idée de vos besoins… Peut-être que la personne que vous avez en face de vous ne sera pas celle qui vous accompagnera dans votre aventure, mais cette dernière vous présentera peut-être la bonne !

 

Vous avez besoin d’autres conseils ou envie d’échanger avec nos coworkers ? N’hésitez donc pas à venir dans nos espaces coworking à Paris (75011) pour rencontrer les entrepreneurs qui sont déjà passés par là.

A bientôt chez Planet Coworking dans nos bureaux partagés !

Métiers menacés par la digitalisation de l’économie

Métiers menacés par la digitalisation de l’économie

Ces derniers mois, vous avez certainement entendu parler de la digitalisation de l’économie. Vous avez pu lire dans la une de journaux certains titres inquiétants tels que :

« Les robots attaquent ! Serez-vous au chômage ? »

« La digitalisation et la robotisation de l’économie »

« 85% des emplois de 2030 n’existent pas aujourd’hui »

« Informatisation, automatisation, robotisation… les métiers qui vont disparaître »

Alors, faut-il s’inquiéter ? Allez-vous vraiment perdre votre emploi au profit d’un robot ? Allez-vous être mis au placard parce que vous ne savez pas bien utiliser les appareils connectés ? On fait le point avec vous.

 

Bannir le scénario catastrophe

Selon certains dires, parce qu’une large partie de la population ne s’y connaîtrait pas en programmes informatiques. Elle serait obligée de vivre dans les prochaines années grâce à une allocation universelle. Mais nous n’en sommes pas encore à ce stade !

Un robot sait répéter une tâche ou faire des calculs. Mais ce dernier n’a aucun talent artistique, il ne peut rien anticiper, il n’a ni imagination ni capacité à échanger, il ne peut certainement pas soigner une maladie mentale ou entraîner un sportif…

 

Prendre conscience de quelques réalités malgré tout

« Le futur de l’emploi : quels sont les métiers qui peuvent le plus facilement être informatisés ? »  est une étude menée par deux chercheurs de l’université d’Oxford, Carl Benedict Frey et Michaël A. Osborne. Selon eux, les robots ne sont pas prêts de remplacer les métiers tel que plombier, infirmier, professeur ou l’avocat. Par contre, selon la même étude, les professions de comptable ou de contrôleur des impôts disparaitrons dans le futur.

Les machines sont bonnes en ce qui concerne les algorithmes et les calculs. En France, la digitalisation et la robotisation de l’économie menace potentiellement 2,1 millions d’emplois…

 

Penser « transformation » plutôt que « suppression »

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi (COE) suit de près les récentes études sur les mutations du marché du travail et parle davantage d’emplois « susceptibles d’évoluer » plutôt que de « disparaître ». Selon lui, « 50 % (des emplois) sont susceptibles d’évoluer. » On pense par exemple aux chauffeurs Uber qui ne sont rien sans leur application ou aux restaurateurs dont les commandes se passent de plus en plus en ligne. Il est donc claire qu’il va falloir accepter la présence des nouvelles technologies dans notre quotidien et suivre leur rythme de diffusion.

 

Du positif dans tout ça ?

Selon le think-tank américain Institut Sapiens, il demeure des secteurs qui recrutent. Toutefois, ils concernent des emplois qui requièrent un niveau d’études et de qualifications important. Erwan Tison de l’Institut Sapiens explique alors que la formation professionnelle est la clé afin de s’adapter à la nouvelle réalité du marché de l’emploi et répondre aux enjeux liés aux nouvelles technologie. « La véritable assurance contre le chômage sera la compétence » affirme t-il.

Les coworkers de Planet Coworking sont en plein dans cette digitalisation de l’économie! Et vous, qu’en pensez-vous?

Le portage salarial pour les nuls

Le portage salarial pour les nuls

Bien qu’ayant vécu une croissance importante à partir des années 2000 avec notamment une entrée dans le code du travail en 2008, le portage salarial reste aujourd’hui peu connu des entrepreneurs, alors que cela pourrait les intéresser… C’est en tout cas le constat que tire l’équipe de Planet Coworking après avoir discuté avec plusieurs de ses coworkers. On a donc décidé de vous donner plusieurs infos à ce sujet.

 

Le portage salarial, quesaco ?

Ce système permet à des professionnels d’exercer une activité pour le compte de clients sans avoir à passer par la case « création d’entreprise ». Le portage salarial est donc une alternative à la création d’entreprise. Plus précisément, il s’agit d’une relation tripartite entre :

– un salarié, ayant signé un contrat avec une entreprise de portage

– une entreprise de portage, qui emploi le salarié dit « porté »

– un ou plusieurs clients, pour qui est missionné le salarié porté

 

Pourquoi faire cela ?

Parce que le statut de salarié en portage salarial offre les avantages de l’indépendance (autonomie) en plus de ceux du statut de salarié (libéré des charges administratives).

 

Comment cela fonctionne ?

Le professionnel « porté » est autonome dans sa prospection, sa négociation et la réalisation des missions pour ses clients. Cependant, il doit rendre compte de son activité auprès de la société de portage qui l’emploi : parce qu’il ne dispose pas de société à son nom, il facture ses clients à travers la société de portage salarial. Celle-ci, reverse alors au salarié un salaire avec une fiche de paie en fonction du chiffre d’affaire (CA) réalisé.

Bon à savoir : la société de portage récupère sur le chiffre d’affaire de son salarié une commission (généralement inférieur à 10 % du CA) et les charges qu’elle reverse aux caisses de cotisation (URSSAF…).

Depuis la réglementation de 2008, le salarié porté peut mettre fin à son contrat avec la société de portage comme dans le cadre d’un emploi classique (préavis de départ…)

 

Le portage salarial, pour qui ?

Le portage salarial représente environ 400 000 emplois sur ces dix dernières années en France. Les webmasters, graphistes, designers, personnes autonomes, sont les plus recommandées pour le portage. Selon une études, les professions portées les plus régulières sont les consultants et les formateurs.

 

Êtes-vous tenté(e)s ?

Rapprochez-vous des sociétés de portage salariale (Ventoris, ABC Portage…) qui prendront le temps de vous décrire leur fonctionnement. Ils vous expliqueront le montant de la commission, les frais de gestion, les exigences minimum concernant le CA, etc. Aussi, plusieurs coworkers de nos espaces son en portage.

N’hésitez pas à leur poser les questions que vous avez en tête! Il sont à La Popina au 88 rue Saint-Maur ou au Cercle Conan Doyle au 119 rue du Chemin Vert.

Rencontre avec Manuel, cofondateur Planet Coworking Paris

Rencontre avec Manuel, cofondateur Planet Coworking Paris

Un verre avec Manuel, codirecteur de Planet Coworking

Quand arrive la fin de la journée, on a tendance à vouloir décompresser pour oublier le petit stresse du dossier en cours… Parce que La Popina, qui en journée est un espace de travail géré par Planet Coworking, se métamorphose en bar le soir, j’ai décidé d’en profiter : sans avoir eu à bouger de ma chaise, j’ai  commandé un verre de rouge et fait la connaissance de Manuel, cofondateur de Planet Coworking !

Après avoir discuté pendant quelques minutes de nos activités professionnelles respectives, on a rapidement changé de sujet en entendant un son d’Aretha Franklin à la radio…

Manu : « Je suis un fan de soul noire américaine des années 1970 ! De manière générale, j’adore la musique ! J’en écoute tout le temps ! J’ai fait du saxophone pendant 9 ans en conservatoire… »

Parce que j’ai aussi joué d’un instrument pendant longtemps, je comprends sa passion… On se rend vite compte alors qu’on a pas mal de goûts en commun : Ben Harper, la musique jazz et une aversion pour le métal.

Discuter musique nous amène vers d’autres sujets tels que les voyages.

Manu : « J’ai quasiment visité toutes les capitales européennes. Avec ma mère, on a fait ça très tôt ! Mon voyage le plus fou, c’est de rejoindre le Liban en voiture… En plus, la cuisine libanaise est selon moi, l’une des meilleures du monde… Surtout quand on sait que je ne cuisine jamais… Sauf des plats au micro-ondes ! Aujourd’hui, je voyage moins et ça me manque, surtout que j’adore skier… Plus jeune, je voulais être professeur de ski !»

Quand je lui demande de me parler de son voyage le plus marquant, il me répond : « Istanbul ! C’est une des plus belles villes que j’ai visitées : les gens y vivent en osmose. J’adore son côté pluriculturel. »

Il complète : « Bien que je sois toujours content de partir à l’étranger, Paris finit par me manquer. J’aime le vacarme, les bruits et les odeurs, m’y perdre… J’adore les quais de Seine ; je suis content qu’ils soient piétons maintenant !

Quand il me parle de Paris, je ne peux que rebondir pour partager avec lui mon amour pour le théâtre… Intéressé, il me confie qu’il aime aller écouter des lectures de textes classiques au théâtre mais qu’il ne lit jamais : « J’ai vu Luchini sur les planches… Ça m’a donné envie de lire mais finalement, je ne suis pas allé au bout. »

Parler de littérature nous a ensuite amené à échanger sur nos films favoris… Sujet sur lequel nous n’avons pas du tout les mêmes goûts : « Le Grand Bleu, je l’ai vu 15 fois ! Et Denzel Washington me rend ouf… » m’explique Manuel, alors que je suis plus adepte du cinéma de Sorrentino.

La soirée s’est écoulée (comme le vin) paisiblement… Manuel est quelqu’un d’ouvert et de bavard : nous avons encore échangé pendant un moment autour de son sport favori (la course automobile), les séries qu’il regarde et le Maroc que nous connaissons tous les deux bien : nous avons habité pendant plusieurs années à Marrakech à quelques mois d’écart.

La Popina, de jour, comme de nuit, est clairement un lieu de rencontres et de partage…  Lors de votre prochaine séance de travail dans le 11ème, n’hésitez pas à aller rencontrer Manu ! Il sera ravi d’échanger avec vous et de découvrir ses coworkers !

Planet Coworking : les origines

Planet Coworking : les origines

Si pour vous, se rendre chez Planet Coworking dans le 11ème, ça coule de source, sachez que ça n’a pas toujours été aussi simple… Si on vous dit que le projet s’est réalisé en 2 mois, vous y croyez ?

 

La genèse de Planet Coworking

Bon, reprenons depuis le début !

Paul et Manuel, les 2 cofondateurs de Planet Coworking à Paris, se sont rencontrés il y a plus de 10 ans. Parce qu’ils partagent tous les 2 une forte amitié et l’envie d’entreprendre, ils décident ensemble de monter leur boîte.

Leur projet de départ, ils l’orientent à l’étranger (au Maroc) et dans le domaine des ressources humaines.

Manuel nous raconte : « Cela faisait un an qu’on bûchait sur ce projet. Un jour de septembre 2017, alors que je bossais depuis un espace partagé de travail, j’ai eu l’idée d’un concept de coworking. Le soir même, je l’ai partagé avec Paul autour d’une chicha. Il a clairement accroché ! Il était tellement enthousiaste que l’on est parti sur cette idée-là, mettant de côté notre projet de départ dans les RH. »

 

La découverte des espaces

Vous l’aurez compris, l’idée de Manuel qui a fait basculer le projet au Maroc, c’est celle soutenue aujourd’hui par Planet Coworking à Paris : exploiter des lieux qui sont traditionnellement réservés aux soirées. Comme le Conan Doyle du 119 rue du Chemin Vert et La Popina au 88 rue Saint-Maur qui sont à l’origine des bars, cela leurs permettant d’augmenter la visibilité et le revenu de ces espaces tout en bénéficiant de lieux aux décors chiadés et aux atmosphères différentes.

« Comment être parvenu si rapidement à l’inauguration du premier espace ? », nous avons posé la question à Manuel.

Sa réponse :

« On cherchait des bars dans le 11ème qui est un quartier qu’on aime bien. Un jour de septembre, je suis passé devant le Conan Doyle. Je suis entré et j’ai adoré l’espace ! On a pris rdv avec le gérant qui était très enthousiaste. Et deux mois plus tard, on ouvrait le premier Planet Coworking ! »

« La Popina, c’est un bar que j’avais découvert dans le cadre d’une soirée d’anniversaire. C’était parfait : à proximité du Conan Doyle, l’ambiance était différente et le lieu avait pignon sur rue. Un soir, j’y ai emmené Paul et on a rencontré le gérant qui a rapidement était séduit par le concept… »

 

Les anecdotes

A propos du nom et du logo, c’est Paul qui nous explique.

« Cela n’a pas été facile de trouver ! On avait besoin d’un nom parlant, efficace. Mais tout était pris… Finalement, on est content d’avoir trouvé Planet Coworking! C’est fédérateur et amusant. Une fois le nom trouvé, le graphiste nous a fait des propositions de logo… »

Le concept Planet Coworking a rapidement pris. Dès l’ouverture une association se réunissait très régulièrement au Conan Doyle. Les membres ont monté leur projet entre ses murs. « On s’est attaché à eux », « Ceux sont nos clients historiques. »: affirme Paul.

 

Finalement, l’arrivée des habitants de la Planet Coworking sur terre est assez inattendu… Mais c’est sans regret conclue Paul : « On fait évoluer nos espaces, on pense à nos coworkers et on s’améliore un peu plus chaque jour. On souhaite ouvrir un troisième espace sur Paris fin 2018. »

En novembre 2018, Planet Coworking fête son 1er anniversaire ! Une bonne occasion de faire la fête et de remercier tous les coworkers qui font vivre le projet !

Logo Planet Coworking

Recevez nos promotions & les dates de nos prochains événements

Planet Coworking vous fait régulièrement bénéficier de réductions sur les abonnements à ses espaces coworking et les locations de ses salles de réunion, ainsi que sur les accès à ses événements coworkers.

Inscrivez pour recevoir gratuitement les prochaines promotions

Bravo ! Vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !