Spéciale fête des papas

Spéciale fête des papas

Pour aider les retardataires, voici nos idées de cadeaux topissimes pour la Fête des papas! Nous avons cherché toutes ces idées avec beaucoup d’amours et de soins! 🙂

Le Papa sportif

Baptême de l’air à iFLY, au centre commercial de Vill’up, 59,90€ pour 2 sauts.

Dans une incroyable soufflerie vitrée de 14m de hauteur. Repartez avec votre certificat de chute libre pour impressionner les amis et une expérience inoubliable de vol.

Guide de 1000 randos à faire en France, 24,90€.

Pour les papas aventuriers ou amoureux de la nature, ce guide vous offre un vaste choix de randonnées à faire dans la France entière!

Selon votre niveau et la région où vous vous trouvez, de nombreuses informations pratiques sur chaque parcours vous sont données.

Polo Lacoste SPORT en petit piqué Édition Roland Garros, 110€

Pour que papa se sentent comme Rafaël Nadal sur le terrain !

Le Papa gourmand

Brunch  à l’Hôtel du Collectionneur, à partir de 44€ par personne

Situé au 51-57 Rue de Courcelles dans le 8ème, l’Hôtel du Collectionneur vous attend, chaque dimanche, pour un brunch exceptionnel dans un cadre unique, avec des viennoiseries, des petits pains et mets gourmands.

Avec le beau soleil du week-end, un endroit parfait pour la famille.

Box de fromage du meilleur ouvrier de France, à partir de 19,90€

Cette box est le cadeau parfait pour les papas fromages et pour découvrir une sélection des meilleurs fromages français chaque mois.

Dîner au Beefbar de Paris, pour les amoureux de la viande

Situé au 5 Rue Marbeuf, à côté des Champs-Elysées, le Beefbar, ou « l’antre chic des carnivores pointus », propose l’une des cartes carnivores les plus impressionnantes de la capitale!

Accompagnements jouissifs, desserts efficaces dans décor chic et contemporain.

Le Papa habile

Kit de brassage pour les amateurs de bière blonde, 59,90€

Pour les papas qui aiment la bière et qui veulent découvrir comment en fabriquer! Ludique et simple, ce kit est parfait pour retourner en enfance et faire des expériences de chimies.

Coffret « Retombez sur vos pâtes », 29,95€

Papa gastronome, apprenez à confectionner toutes les pâtes que vous ou vos enfants aimez! Le coffret contient tous les ustensiles nécessaires pour réussir vos plus belles pâtes, en plus d’un livre de recettes.

LEGO Architecture « Trafalgar Square », 84,99€

Pour les papas passionnés de voyage, d’architecture, d’histoire et de design, LEGO Architecture a pensé à eux!

Apprenez-en un peu plus sur l’architecture et l’histoire de chaque structure, ainsi que des faits historiques sur Trafalgar Square et son héritage architectural.

Le Barbecue portable! 89,95€

Pour que votre papa devienne le roi du barbecue dans n’importe quels jardins!

Le Papa curieux

Atelier doublage aux Z’Ateliers doublage, à partir de 240€

Vous vous souvenez de votre papa qui faisait ses imitations devant la télé, à table ou dans le canapé? Donnez lui enfin la chance de le faire avec ses acteurs ou films préférés et les figurants à côté 😉

Comment traumatiser son enfant de Jen Bilik, 9,90€

Parce qu’il est inévitable de traumatiser son enfant alors autant le faire délibérémen et en finesse… Un livre humoristique à prendre au 2nd degré !

Visite guidée de Montmartre sous l’œil d’une passionnée de cinéma, 14€ par personne

Faites découvrir l’histoire du berceau du cinéma grâce à une passionnée ayant travaillé dans une boîte de production. Découverte des scènes de films mythiques dans l’un des plus beaux quartiers de la capitale, ainsi que des lieux secrets et insolites.

Le Papa télétravailleur

Location bureau avantages et inconvénients

Offrez lui un abonnement de coworking 😉

Nous espérons vous avoir apporté quelques idées voir le cadeau parfait et vous souhaitons de belles fêtes!

Pourquoi télétravailler en espace de coworking ?

Pourquoi télétravailler en espace de coworking ?

Le télétravail n’est pas forcément synonyme de travail à domicile. Aujourd’hui, de plus en plus de télétravailleurs font le choix du coworking et ne le regrettent pas. Voyons pourquoi télétravailler en espace de coworking est une solution efficace et pérenne pour les salariés et leurs entreprises.

Le coworking offre un cadre chaleureux et des équipements professionnels pour télétravailler dans les meilleures conditions

En coworking, vous bénéficiez directement d’un espace de travail respectant les normes de sécurité et déjà tout équipé pour les besoins quotidiens des professionnels : postes de travail, connexion internet à très haut débit, photocopieuse, salle de réunion, boissons chaudes, etc.

Télétravailler en espace de coworking peut vous éviter de devoir réaménager votre domicile pour entrer dans les clous définis par la réglementation sur le télétravail en vigueur, en matière de sécurité et d’équipements.

En espace de coworking, vous n’avez qu’à amener votre laptop avec vous et vous installer tranquillement pour télétravailler, sans besoin de vous soucier de la logistique. De plus, au moindre problème, à la moindre question, l’équipe du tiers-lieu et vos coworkers du jour sont là pour vous aider.

Le télétravail en coworking aide à maintenir sa concentration et stimuler sa productivité

Si vous n’avez pas l’habitude de travailler chez vous, il peut être très difficile de garder votre concentration et de trouver la motivation pour vous mettre au boulot toute une journée à la maison. Votre lit, votre canapé, vos enfants, vos séries Netflix préférées et autres distractions ne sont jamais très loin.

L’espace de coworking est pensé pour vous aider à travailler dans différentes postures au sein d’une même journée, selon votre humeur, afin de briser la routine journalière et stimuler votre productivité. Vous pouvez y alterner entre un poste de travail, une table de café, un fauteuil confortable, une chaise haute au comptoir, etc.

Juste milieu entre le confort d’un chez soi, le professionnalisme d’un bureau et l’originalité d’un lieu culturel, l’espace de coworking propose une atmosphère de travail optimale pour télétravailler efficacement sans vous ennuyer, ni subir votre charge de travail.

Plutôt que de tourner en rond chez vous et compter les heures sans parvenir à vous y mettre sérieusement, en espace de coworking, il est plus facile de se motiver à plusieurs pour bosser. D’autre part, comme vos coworkers ne sont pas vos collègues, ni vos supérieurs hiérarchiques, vous conservez l’énergie du travail collectif, tout en prenant du recul par rapport aux enjeux et aux pressions internes à votre entreprise.

Le télétravail en coworking peut donc vous aider à voir les choses autrement et résoudre des situations qui paraissaient bloquées dans votre environnement professionnel habituel. D’ailleurs, chaque semaine, des activités pimentent la vie studieuse en coworking, pour suivre l’actualité des nouveaux modes de travail, tester de nouveaux outils professionnels, affûter vos compétences digitales, nourrir votre culture générale, déguster des produits frais, etc.

Télétravailler en espace de coworking, pour rencontrer d’autres professionnels et développer son réseau

L’une des grandes clefs de ce succès fulgurant que connaît le coworking depuis quelques années réside dans cette facilité déconcertante à réunir dans un même espace des coworkers dont les profils sont très différents : freelances, entrepreneurs, télétravailleurs, startups, scale-ups, étudiants, personnes en reconversion professionnelle, etc.

En télétravaillant dans un espace de coworking, vous n’êtes jamais à l’abri de belles rencontres professionnelles, qui peuvent donner naissance à de nouvelles opportunités, de nouveaux projets pour votre entreprise ou pour votre carrière. Dans un esprit ouvert, agile et collaboratif, la communauté des coworkers, résidents ou nomades, est toujours là, à portée de main.

Télétravailler en espace de coworking vous permet donc de développer votre réseau professionnel naturellement, tout en travaillant, car pour cela, il faut sortir de chez soi et de sa routine au boulot. Vous avez envie de tenter l’expérience ? Les coworkers et télétravailleurs de Planet Coworking seront ravis de vous rencontrer.

Pourquoi le Coworking est-il la meilleure forme de Networking ?

Pourquoi le Coworking est-il la meilleure forme de Networking ?

Un bon réseau professionnel est essentiel au succès d’une activité. Le networking fait partie des bonnes pratiques pour développer son entreprise et son chiffre d’affaires. Pour se rencontrer professionnellement, il existe de nombreux événements de networking, dispositifs de mises en relation, réseaux de recommandations, etc. Et puis, il y a le coworking ! D’ailleurs, le coworking ne serait-il pas la meilleure forme de networking aujourd’hui ?

De l’urgence du networking à l’expérience du coworking

Pourquoi le coworking serait-il la meilleure forme de networking ? Peut-être parce que l’on y fait de belles rencontres professionnelles, régulièrement, sans que ce soit le but premier ! Certes, les événements de networking peuvent s’avérer très utiles et efficaces, mais parfois, les rencontres y sont un peu forcées, éphémères, voire artificielles.

Si vous avez écumé les petits-déjeuners réseau et les soirées de speed dating pour professionnels, vous savez probablement que l’on peut y rencontrer beaucoup de monde sans vraiment se rencontrer, ni forcément garder contact. Les pitchs rodés et les cartes de visites originales y fusent tous azimuts, quitte à passer du coq à l’âne, parce que le temps presse et qu’il faut absolument se vendre avant que la cloche ne retentisse.

Loin de la pression du réseautage à tout prix, les espaces de coworking représentent un écosystème intéressant, pour vous connecter progressivement à d’autres professionnels, freelances, entrepreneurs, startups, dans une ambiance conviviale, un cadre atypique. Le rythme des rencontres y est plus naturel, décontracté, avec une certaine forme de liberté et de désintéressement qui en font tout le charme. Pourquoi ? Sans doute parce que le coworking propose de partager un autre rapport au temps et au lieu de travail, faisant naître des atomes crochus naturellement entre les professionnels qui y évoluent ensemble au quotidien.

L’espace de coworking : terrain de jeu idéal du networking, entre professionnalisme et convivialité

En quoi l’espace de coworking est-il propice aux vraies rencontres professionnelles ? Le coworking est une expérience ouverte, multiforme, agile, à réinventer chaque jour par les coworkers qui s’y trouvent. Particulièrement apprécié des freelances, startups, télétravailleurs, entrepreneurs, l’espace de coworking est une alternative à l’isolement des travailleurs indépendants, comme à la routine morbide des salariés. C’est ce que l’on appelle un tiers-lieu, juste milieu entre le professionnalisme du bureau et la convivialité de chez soi, comme chez Planet Coworking.

En matière de networking, l’espace de coworking est un terrain de jeu idéal, car il possède les qualités requises pour favoriser les bonnes rencontres professionnelles : un lieu tiers mais humain, orienté business tout en étant chaleureux, qui n’est ni chez l’un, ni chez l’autre, mais où l’on vient travailler comme chez nous, chacun à sa manière et à son rythme.

Multiple, l’espace de coworking se décompose en plusieurs espaces, proposant différentes manières de travailler, de se former, de se socialiser, du sérieux de la salle de réunion et des postes de travail, à la convivialité des espaces informels, de la cuisine, du bar, de la salle de jeu, etc. Cette multiplicité vous offre le choix du bon moment pour vous présenter et de la manière de faire connaissance avec les coworkers. Vous êtes libre d’amorcer une discussion sur le sujet qui vous intéresse, dans la pièce où vous vous sentez le plus à votre aise, selon votre humeur, votre tempérament, votre culture professionnelle.

L’ère du coworking : du réseau virtuel à la communauté réelle

On parle souvent de l’importance de tisser un bon réseau d’entreprises autour de son activité, mais de quel genre de networking est-il question ? Autant l’avouer tout de suite : se constituer un vrai réseau professionnel est bien plus que du remplissage de boîte à cartes de visites ! Votre networking est réussi lorsque vous parvenez à vous entourer durablement de professionnels de confiance, avec qui rester en contact, partager des opportunités, s’apporter des affaires, se recommander à des clients.

Or, c’est exactement ce que vous pouvez faire à partir du moment où vous franchissez la porte d’un espace de coworking ! Comment ? À la différence des réseaux virtuels, des carnets d’adresses imaginaires, des listes d’e-mailing aléatoires, le coworking est un réseau professionnel concret, gravitant autour d’un même espace, non pas une fois par trimestre, mais quotidiennement.

Au-delà de la notion théorique de réseau, les coworkers forment une communauté réelle d’indépendants et d’entreprises, où l’on échange des conseils pro, où naissent des opportunités de business. Et c’est au fil des jours, des semaines passées en coworking, que l’on peut vraiment apprendre à se connaître professionnellement parlant, tout en travaillant chacun, chacune, sur ses commandes, ses projets.

Alors que les apparences peuvent être trompeuses dans les cercles classiques du networking, le coworking est la réalité authentique d’un environnement de travail partagé. Beaucoup de freelances et de startuppeurs qui se sont lancés en coworking le savent : bien plus que des locaux mutualisés, le coworking est le meilleur moyen de constituer son premier réseau professionnel, de trouver ses premiers partenaires, fournisseurs et clients.

Vous souhaitez faire l’expérience du coworking et y développer votre réseau ? Venez travailler dans nos lieux atypiques (La Popina et Conan Doyle) et y rencontrer la communauté Planet Coworking !

Viva Tech 2019 Paris : pourquoi faut-il y aller ?

Viva Tech 2019 Paris : pourquoi faut-il y aller ?

Le salon Viva Technology 2019 ouvre ses portes du 16 au 18 mai à Paris, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Pour sa 4ème édition, Viva Tech, l’un des plus grands rendez-vous internationaux de l’innovation, est enfin de retour à Paris ! 9000 startups et scale-ups venant de 125 pays, ainsi que des leaders mondiaux de l’innovation et des nouvelles technologies s’y réunissent pendant 3 jours de pure effervescence, auprès des 100 000 visiteurs attendus.

À l’entrée de Viva Tech 2019 Paris, le tarif des journées réservées aux professionnels (16 et 17 mai) peut être assez dissuasif : pas moins de 245 € pour une startup ! Heureusement, le samedi 18 mai est ouvert au grand public, avec un billet beaucoup plus accessible à 20 €.

Quel que soit votre choix, participer à Viva Tech 2019 Paris est un excellent investissement pour vous, votre carrière, votre business. Plus précisément, voici pourquoi il faut absolument y aller

À Viva Tech 2019 Paris, connectez-vous à un réseau mondial de startups et scale-ups

Si votre jeune entreprise nourrit de belles ambitions pour demain et que vous vous prenez à rêver de vous lancer à l’international (et pourquoi pas ?), Viva Tech 2019 Paris est une occasion rare de :

  • vous connecter à des startups et scale-ups prometteuses,
  • rencontrer les grands Groupes et y trouver des points d’entrée,
  • vous présenter à des investisseurs importants et audacieux,
  • trouver de l’inspiration pour votre projet, votre produit, votre business model.

Vous êtes une startup ? Future scale-up ? Freelance ? Viva Tech 2019 Paris est une véritable caverne d’Ali Baba ! Quel que soit votre secteur d’activité, vous y avez l’opportunité de faire connaissance avec la scène mondiale de l’innovation : Intelligence Artificielle (AI), Blockchain, Open Innovation, Smart City, Machine Learning, 3D, E-Commerce, Big Data, Green Tech, Venture Capital, Robotique, FinTech, Réalité Augmentée, Civic Tech, Réalité Virtuelle, Ed Tech, Nouvelles Mobilités, Gaming, etc.

Talent Connect, la plate-forme de networking et de recrutement de Viva Tech 2019 Paris

Voulez-vous étoffer votre carnet d’adresses ? Êtes-vous à la recherche d’un nouveau défi professionnel ? Préparez votre pitch, vos cartes de visites, votre CV : Viva Tech 2019 Paris vous facilite la tâche avec Talent Connect, sa plate-forme de networking et de recrutement en direct, sur le salon, dans les métiers du digital, des nouvelles technologies et de la nouvelle économie.

Ne manquez pas cette belle opportunité de vous constituer un réseau privilégié de startups d’envergure internationale, ou de proposer votre candidature à des entreprises innovantes et attractives, spécialement venues pour chasser les talents de demain. Et si vous trouviez votre nouvel employeur, fournisseur, partenaire, ou vos nouveaux clients grâce à Viva Tech 2019 Paris ? La chance sourit aux audacieux !

Les grands thèmes à l’honneur de Viva Tech 2019 Paris

Pour vous aider à naviguer dans cet océan de startups, le salon Viva Tech 2019 Paris vous permet de trouver ses exposants et de suivre ses événements par thématiques, dont certaines sont mises à l’honneur à l’occasion de cette 4ème édition :

  • Tech4Good rassemble les entreprises et projets innovants à vocation solidaire et environnementale, mettant la technologie au service de l’humain, du développement et de la planète ;
  • Africa Tech réunit le meilleur des startups, scale-ups et innovations africaines, fers de lance de l’ascension fulgurante que connaît la nouvelle économie en Afrique ;
  • Women in Tech met en avant les entreprises promouvant la parité au sein de leur organisation et accueille 3000 participantes invitées gratuitement pour la Girl Power Conference et le Female Founder Challenge;
  • United Tech of Europe regroupe la crème des startups et scale-ups européennes pour réfléchir ensemble sur les moyens de faire face à la concurrence du big data aux États-Unis et en Chine, à l’heure où l’Europe se concentre sur le RGPD et la protection des données.

Des intervenants de renommée mondiale pour animer Viva Tech 2019 Paris

L’an dernier, Mark Zuckerberg et Satya Nadella (DG de Microsoft) avaient fait sensation à la Porte de Versailles. Cette année, Viva Tech 2019 Paris a prévu du très, très lourd parmi ses 450 intervenants pour animer ses nombreuses conférences et enflammer cette 4ème édition :

  • Jack Ma, charismatique Président Exécutif du Groupe Alibaba
  • Jacqueline Fuller, Présidente de Google.org
  • Young Sohn, Président Corporate et Directeur de la Stratégie de Samsung
  • Bernard Arnault, Président du Groupe LVMH
  • Martin Villig, Co-Fondateur de Bolt.eu (Taxify)
  • Gillian Tans, CEO de Booking.com
  • Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia
  • Holly Ridings, Chief Flight Director à la NASA
  • Gary Kasparov, ambassadeur de Avast et ancien champion du monde d’échecs
  • Melany Perkins, fondatrice et CEO de Canva, un outil bien connu des freelances
  • et beaucoup d’autres speakers influents et inspirants venus du monde entier…

Le TechCrunch Hackathon de Viva Tech 2019 Paris

Évidemment, Viva Tech 2019 Paris n’oublie pas les geeks ! Les 1000 meilleurs hackers d’Europe se réunissent une nouvelle fois cette année pour relever le défi du TechCrunch Hackathon. Si vous êtes data scientist, développeur ou UX designer, vous aurez 36 heures pour vous mesurer à l’élite et vous préparer à présenter votre invention au grand public de Viva Tech. Les meilleurs projets seront récompensés sous la forme de financement, de matériel ou encore d’incubation pour se réaliser sous les meilleurs auspices.

Et des innovations par milliers…

Parmi les innovations phares du salon Viva Tech 2019 Paris, ne manquez pas :

  • AeroMobil Flying Car, la voiture volante ;
  • EcoWave, le générateur d’électricité à partir de l’énergie des océans ;
  • Ibubble, le drône sous-marin autonome ;
  • B:Bot et Bin-e, les bennes à ordures intelligentes et connectées ;
  • AntBot, le robot mobile sans GPS inspiré des fourmis du désert ;
  • e-Tree, l’arbre solaire connecté, fournisseur d’énergie renouvelable ;
  • et de nombreux autres engins et solutions du monde à venir…

Pour toutes ces raisons, vous l’avez compris, il faut absolument aller à Viva Tech 2019 Paris: le monde vous y attend! Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel, où vous trouverez le programme complet et la liste intégrale des startups, intervenants et événements : https://vivatechnology.com.

Portrait d’un freelance, voici mes conseils !

Portrait d’un freelance, voici mes conseils !


Voici le portrait d’un freelance. A l’heure actuelle, il existe environ 900 000 freelances dans l’hexagone, dont la croissance est de plus de 100% depuis les dix dernières années. Adopter ce statut, c’est être à la fois entrepreneur, propriétaire, maître de son temps, de son activité et de son cadre de travail.

Je l’ai pour ma part adopté pour mettre en œuvre un projet que j’avais depuis de nombreuses années. Etre son propre patron telle était ma motivation première, mais au-delà des avantages que procure ce statut et des challenges à relever, il s’agit avant tout d’une aventure personnelle que je vais partager avec vous. Il est important de bien prendre le temps de lire et de s’inspirer pour être gonflé à bloc.

Pourquoi choisir le statut de freelancer ?

Incontestablement le fait d’être son propre patron constitue le premier avantage : fini la hiérarchie et les ordres venus d’en haut ! Les horaires du salariat sont bannis et vous êtes le seul maitre à bord. Vous pouvez organiser votre temps de travail pour que votre vie privée n’ait pas à en souffrir. Exit le stress quotidien des long trajets surpeuplés pour vous rendre à votre travail.

En créant mon autoentreprise en tant que rédacteur web, j’ai effectivement organisé ma vie de façon totalement différente pour répondre aux exigences de ce nouveau métier.

Quel est donc le portrait d’un freelance ?

C’est avant tout être un professionnel dans un domaine bien défini, maitriser de façon complète le domaine d’activité dans lequel on se lance. On est dans l’obligation de rendre un service irréprochable à ses clients pour les satisfaire et les fidéliser.

C’est également être un bon gestionnaire de son temps pour répondre aux commandes dans un laps de temps rapide, d’être flexible dans son mode de fonctionnement pour répondre aux exigences de vos clients. Il existe de nombreuses plateformes pour vous référencer.

Ce qui m’a poussé à faire le « grand saut », c’est la volonté farouche de mettre en valeur mes capacités. En effet, titulaire d’un bac littéraire à trois langues et ayant poursuivi des études juridiques, je ne me destinais pas à une carrière dans la grande distribution… Des années plus tard et après avoir méticuleusement préparé ma reconversion, j’ai définitivement opté pour l’aventure du freelance, séduit par la liberté qu’il procure.

Quels sont les défis à relever ?

Lorsque vous vous lancez dans le statut de freelance, il faut être averti de certains points, comme votre salaire. Celui-ci ne dépend que de vous, c’est-à-dire que si vous ne travaillez pas vous ne gagnez pas d’argent. Travailler en Freelance demande donc une certaine rigueur. De plus vous êtes amené à gérer des aspects financiers et juridiques qui ne relèvent pas forcément au premier abord de vos compétences.

La prospection de nouveaux clients est donc absolument nécessaire pour faire croître son portefeuille clients et s’assurer des revenus plus ou moins réguliers.

Les entreprises ont des besoins parfois ponctuels et ciblés qu’elles préfèrent externaliser. La souplesse et la réactivité d’un freelance leur permettent de résoudre cette difficulté. Il faut être prêt à répondre de façon efficace à toutes demandes de ce genre, et ne pas hésiter à se positionner sur plusieurs projets en s’organisant pour les rendre en temps et heure.

Tous les métiers sont impactés par l’évolution du travail. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la technologie change la façon dont nous vivons, il faut s’adapter et avancer. Par exemple, je mesure maintenant le fossé qui existe entre mes débuts dans la vie professionnelle où le minitel me servait de support pour passer mes commandes, et mon adaptation au monde numérique avec la fibre et la 4G.

Autre point, la solitude a été pour ma part le plus difficile des défis à relever. L’échange est une chose dont on se passe difficilement. Pour être certain de rester « dans le coup », j’ai pris l’habitude de me rendre dans des espaces de coworking où je partage mon espace de travail avec un réseau d’entrepreneurs indépendants, freelance qui ne demandent qu’à échanger. Tous ceux qui peuvent dématérialiser leur travail peuvent opter pour ce nouveau mode de travail et le fait d’être en relation constante avec des créateurs, me permet de m’enrichir intellectuellement dans mon mode de fonctionnement.

En conclusion

Pour éviter tous ces pièges je vous conseille de bien définir, avant de vous lancer, votre stratégie et les clients avec lesquels vous voulez travailler, de fixer votre tarif, d’entretenir votre réseau, de vous organiser correctement et de faire preuve de rigueur.

J’espère vous avoir mieux éclairé avec mon portrait du freelance.

Encore un refus de stage ? La prochaine c’est la bonne !

Encore un refus de stage ? La prochaine c’est la bonne !

Au téléphone avec le recruteur pour un stage, on m’annonce qu’après avoir étudié mon CV, j’ai un profil très intéressant avec des compétences pertinentes qui justifieraient ma sélection… Mais en fait non. Quoi ??

Pourquoi est-ce si difficile de trouver un bon stage ?

La signature d’une convention de stage, c’est le parcours du combattant, un peu comme le Mud day. Obstacles et boues sont dans le game ! Je dois non seulement me vendre comme si c’était le job de mes rêves, mais je dois aussi accepter les conditions imposées par mon université.

Ai-je vraiment mon mot à dire ?

Je vous présente mon point de vue

Moi l’étudiant, je me retrouve au milieu de 2 entités (l’université et l’entreprise) qui cherchent à trouver un accord. Je dois absolument trouver un stage de 2 mois pour valider mon année et souvent, ce n’est pas payé.

« Faire un stage, c’est gagner de l’expérience ». Oui, je veux bien, mais j’ai l’impression d’être la cinquième roue d’un carrosse. On me rappelle en boucle que je dois absolument trouver une entreprise pour valider mon diplôme.

Le problème, c’est que j’aimerai profiter de la période juin, juillet, août pour travailler et gagner un peu d’argent. Si tu as l’impression d’être pris en otage par l’université, c’est qu’on pense un peu la même chose !

Maintenant, pour postuler à des entreprises, il faut du courage, de la patience, de l’optimisme et de la confiance en soi. Combien de temps le recruteur va passer sur ma lettre de motivation ou même sur mon CV ? Moins de 20 seconds environs. En fait, c’est un peu comme sur Tinder, soit il swipe à droite et tu passes à la phase 2, soit tu n’as même pas eu la chance de passer la phase 1. Je sens que cette convention de stage va me hanter…

Même si on dit que la photo n’est censée pas être importante, est-ce que tu « like » vraiment une vielle photo ou sans photo sur Tinder ? Du coup, j’ai décidé de mettre ma plus belle photo en costard 30 pièces et le sourire Colgate pour mettre toutes les chances de mon côté.

Verdict, j’obtiens enfin un « match » avec l’entreprise mais ce ne sera pas pour cette fois. Décrocher un stage c’est vraiment une galère ! Enfin bref, il ne faut pas que j’aie peur d’envoyer un maximum de requêtes à toutes les entreprises qui m’intéressent même si elles prennent du temps à me répondre.

J’ai réussi à décrocher un stage finalement !

Du coup, ça t’est déjà arrivé ?

  • L’entreprise cherche quelqu’un qu’elle veut vite embaucher si jamais le stage est un succès. Mais visiblement ça ne sera pas moi.
  • L’entreprise me répond plutôt favorablement jusqu’à ce qu’elle apprenne que je viens de loin… (En dehors de Paris) Silence radio, elle m’oublie.
  • Mon profil correspond parfaitement à l’offre de stage et à mes compétences. Pourtant c’est mon pote de lycée, étudiant d’une grande école de commerce qui déroche le stage. Il n’avait même pas le profil pour le poste.
  • Ça y est j’ai enfin trouvé un stage et il se trouve à l’étranger en plus ! De quoi booster mon CV. Je ne sais pas exactement dans qu’elle entreprise je vais travailler mais celle que j’ai eu au téléphone me dit que c’est bon. Ils s’occupent du reste, je n’ai plus qu’à payer une certaine somme pour leurs services…  Je change vite d’avis, après avoir lu les conditions et le prix à régler.
  • La convention de stage signée presqu’en poche, j’ai trouvé quelque chose où l’on veut réellement me recruter ! Il s’agit d’une mission humanitaire, qui correspond bien à ce que j’aimerai découvrir. Je pensais être prêt jusqu’à ce que l’on m’annonce que je dois aller à l’autre bout du monde dans un pays un peu dangereux. Finalement je ne suis pas si aventurier que ça, je me remets à la recherche d’un autre stage.
  • Je décroche un entretien avec une entreprise. Ca ne se passe pas du tout comme je le voulais, je n’ai pas pu lui raconter mes capacités. J’aurai dû mieux préparer et prendre des conseils en prise de parole!

Mes petits conseils pour obtenir un stage

Si je vous raconte toutes ces galères, c’est qu’il existe des réflexes à avoir et des choses à éviter pour se donner toutes les chances de réussir de faire signer sa convention de stage.

Tout d’abord, il ne faut pas se limiter à la localisation. Être prêt à réaliser son stage dans une autre ville ou à 1h30 de son domicile permet de se développer soi-même, de prouver notre détermination et motivation.

Deuxièmement, il ne faut pas avoir peur d’envoyer une tonne de CV et des lettres de motivation personnalisées pour chaque entreprise. Il faut montrer qu’on s’est intéressé à l’entreprise et que ce n’est pas un copié/collé de l’ancienne lettre avec toutes les erreurs que cela peut comprendre. Pour impressioner le recruteur, vous pouvez vous inspirer des indispensables du CV moderne en 2019.

Relancer le recruteur par téléphone, cela marquera son esprit, surtout si tu sais le faire bien et avec bonne humeur. En effet, aujourd’hui, les entreprises ne s’intéressent pas seulement à vos compétences mais aussi à votre personnalité et votre compatibilité avec l’entreprise, c’est le matching affinitaire.

Un dernier conseil, il ne faut pas négliger les start-ups. Ils privilégient la motivation et la curiosité plutôt que sur’ l’expérience et l’école. En plus, on touche à tous types de missions.

Le fait de ne pas être payé pour le stage ne doit pas être un frein. Tu limiteras tes choix en ne voulant qu’un stage rémunéré. C’est plutôt comme un investissement dont tu récoltes les fruits quand tu entres dans la vie active.

En conclusion

Les stages ne sont jamais évidents à trouver mais il y a toujours des recruteurs et des entreprises qui cherchent des stagiaires tout au long de l’année.

Et si tu ne trouves pas, peut-être qu’il faut se remettre en question sur sa manière de faire, ses exigences ou sacrifié ses vacances ou son confort. Ce n’est pas évident mais ça m’a permis de trouver des stages très intéressant.

Location de bureau avantages et inconvénients

Location de bureau avantages et inconvénients

Rester à travailler depuis chez soi quand on a la possibilité de le faire (télétravailleurs, freelances…) semble être on ne peut plus confortable : pas de transport, la possibilité de dormir plus… Alors pourquoi la location de bureau avantages?

Parce que travailler en home office n’est pas facile pour tout le monde quand on sait que la télé avec Netflix, le chocolat dans le placard et les livres sur la table de chevet sont des sources de distractions auxquelles on peut durement résister…

Et après c’est le travail qui en pâtit ! Alors la solution la plus simple, qui s’offre à la plupart de ces travailleurs, est la location de bureau.

Mais est-ce vraiment intéressant ? N’existe-t-il pas d’autres possibilités moins onéreuses que la location de bureau?

L’équipe de Planet Coworking pèse pour vous les « Pour » et les « Contre » de la location de bureau à Paris.


Je suis Pour!

  1. Tu organises ton travail comme tu le souhaites. En effet, comme il s’agit de ton bureau loué et que tu possèdes les clés, tu gères ton emploi du temps comme tu l’entends. Commencer tôt, partir tard, travailler le dimanche, etc.
  2. Plus besoin de trimballer ton ordinateur partout où tu vas.
  3. A partir du moment où il s’agit de location de bureau, tu aménages ton local à ta façon. Choix de la déco, installation d’une machine à café, organisation d’un espace de réunion, un coin sieste, etc.
  4. Le bruit! L’avantage, c’est que tu peux recevoir tes rdvs ou téléphoner dans ton bureau sans déranger qui que ce soit, sans avoir à demander la permission et à baisser le volume de la voix.

Des avantages à la location de bureau, il y en a quelques uns, mais…

Je suis Contre!

  1. Le tarif : c’est sûr qu’à Paris, la location de bureau coûte cher. Les premiers prix sont dans les 350 euros / mois. Alors merci ! Entre le loyer de l’appart et celui du bureau, on y perd une grosse partie de notre salaire…
  2. Tu t’obliges à y aller parce que tu as payé ton loyer de bureau. Tu peux vite te sentir contraint d’y aller et du coup, c’est tout de suite moins de liberté !
  3. Tout est à tes frais : le mobilier, internet, le café, l’imprimante, le wifi
  4. Un lieu fixe : dans le même esprit, la location de bureau manque de fantaisie. Tu fais le même trajet tous les jours, au même endroit, avec la même vue chaque matin. Un peu de nouveauté boosterait ta créativité!
  5. Tu es lié pendant une certaine durée (le fameux bail 3-6-9). Quand tu loues un bureau, tu es engagé sur une certaine durée… Du coup, moins de liberté et de trésorerie !
  6. Des difficulté pour trouver : l’immobilier à Paris est assez saturé. La recherche d’un bureau peut s’avérer être délicate, longue et fatigante et tu n’as pas besoin de cela.

Notre petite conclusion

Finalement, après avoir étudié les avantages et les inconvénients de la location de bureau, la meilleure des solutions qui permet de cumuler tous ces « pour la location de bureau » et sans les « contre la location de bureau», c’est bien le coworking… Et si c’est chez Planet Coworking, c’est encore plus intéressant !

En effet, dans les espaces Planet Coworking tout est pensé pour les professionnels nomades : du calme, du WiFi, des impressions sans quota, des espaces pour s’isoler ou pour travailler en groupe, du café et thé de qualité, et des petites choses à grignoter à volonté.

En plus, l’équipe de Planet Coworking vous propose deux espaces stylés dans le 11ème arrondissement de Paris pour pouvoir changer d’ambiance quand bon vous semble : le Cercle Conan Doyle ou La Popina.

Aussi, chez Planet Coworking à Paris, la location d’un espace au mois, c’est 149 euros et sans engagement de durée.

N’hésites plus pour t’inscrire chez Planet Coworking et zappes vite l’idée de la location de bureau à Paris 🙂

Les espaces de coworking les plus insolites du monde

Les espaces de coworking les plus insolites du monde

C’est une communauté grandissante que Planet Coworking côtoie chaque jour : les nomades! Ils sont plus de 1 million à travers le monde ! Avec ce fort potentiel, on comprend mieux l’émergence des espaces de coworking les plus insolites du monde.

En s’installant dans des espaces coworking spécialement imaginés pour eux, les travailleurs recherchent: le confort pour certains, la beauté d’un lieu, le calme, l’originalité, la localisation ou le côté pratique pour d’autres.

Les critères ne manquent pas pour choisir son espace coworking, c’est pourquoi les propriétaires et gérants imaginent des espaces de plus en plus dingues pour satisfaire les nomades internationaux.

Les espaces de coworking les plus insolites de la planète:

Le Beachub – Thaïlande

Le Beachub est le premier espace de coworking du monde à te proposer de bosser les pieds dans le sable avec, derrière ton écran, la mer… C’est vrai ! Ce « village de coworking », situé sur l’île de Ko Pha Ngan, se compose de 120 mètres de plage privée avec 100 bureaux à louer dont 11 avec les pieds dans l’eau. Le prix? A partir de 15 dollars la journée ! En outre, Ko Pha Ngan est une île réputée pour ses Full Moon Party… Apparemment, c’est possible de troquer en fin de journée son espace coworking contre une grosse soirée sous les étoiles.

Fait-il parti des espaces de coworking les plus insolites du monde? Voyons le suivant!

Second Home – Portugal

L’espace de coworking Second Home, situé à Lisbonne, n’a qu’un seul principe : vous faire bosser dans une atmosphère ressourcement… Avec ses 1000 plantes et arbres de 100 espèces différentes qui poussent au milieu des bureaux partagés et des étages, on peut carrément parler d’un espace mi coworking mi serre ! Après avoir installé votre PC là-bas, vous n’avez plus le droit de dire que vous souffrez de la pollution : la qualité de l’air y est extra ! Seul inconvénient, c’est super prisé et full pour le moment. 

Coboat – Sur la mer

Non, non, vous n’hallucinez pas ! Coboat, c’est un bateau coworking ! Lancé en 2016, son principe est de faire collaborer nomades et entrepreneurs à bord d’un catamaran ultra connecté qui traverse les mers du monde. Ça fait délirer, mais c’est quand même 1180€ / semaine… A ce prix là, est ce qu’on a vraiment envie de bosser ?

Hubud – Indonésie

Là, vous vous dîtes : « Après la Thaïlande, le bateau qui fait le tour du monde, voilà que Planet Coworking nous présente un espace à Bali… C’est plutôt des séjours de vacances dont tu nous parles là, non ? »

Mais nooon ! Hubud, c’est un espace coworking situé au cœur d’une forêt tropicale, bordée de rizières en terrasse et parsemée de temples hindous. En gros, les autres coworkers de l’espace sont des singes, tout ça dans une ambiance paisible et mystique! Comptez 30 dollars la journée.

Après, si vous n’avez pas les moyens de partir à l’autre bout de la terre (oui, parce que le prix de la journée dans ces espaces coworking, c’est sans compter le billet d’avion), il y a toujours le coworking pas cher!

Planet Coworking – France

Planet Coworking vous propose deux espaces coworking stylés, feutrés et calmes dans le 11ème à Paris. Tu peux changer d’ambiance quand bon vous semble et à seulement deux pas du métro…

Le Cercle Conan Doyle, on l’aime pour son allure British cosy et feutré (on voyage tout autant) alors que La Popina, c’est son côté chaleureux et méditérannéen qui nous séduit ! Quelque soit votre choix d’espace de coworking, c’est 149 euros TTC le mois ! Easy !

Finalement, pourquoi s’embêter à aller aussi loin quand on a le top à quelques stations de chez soi ? 😉

A bientôt dans les espaces coworking de Planet Coworking !

Planet Coworking : un espace de coworking pas cher à Paris

Planet Coworking : un espace de coworking pas cher à Paris

Certains travailleurs nomades ne supportent plus de bosser depuis chez eux… Trop de tentations peuvent empêcher de se concentrer : le placard de chocolat, la TV, la bibliothèque, le ménage… Pour travailler dans un environnement plus pro sans louer un bureau, il existe des espaces de coworking pas chers à Paris.

Ces lieux sont imaginés pour accueillir des professionnels. Ils disposent de connexion wifi de qualité, de prises partout, d’espaces aménagés pour échanger en équipe ou s’isoler. Sont également à disposition des imprimantes, des machines à café, des bonbonnières, etc.

Pour avoir une place dans ces espaces, vous payez l’heure de travail et non la consommation. Les forfaits sont soit à l’heure, à la journée ou au mois.

Certains travailleurs peuvent être rebutés par le prix. En effet, le tarif mensuel moyen est de 250 euros/mois pour un bureau flexible. Le prix varie selon la taille/la localisation/la modernité du lieu…

Existe-il des espaces de coworking pas cher à Paris et agréable ?

Pour diminuer les tarifs, certains lieux proposent des alternatives. Par exemple, la location à plusieurs. Ils peuvent louer un espace de 3 voir 10 postes de travail afin de baisser le prix de la location !

Autre idée de coworking pas cher à Paris : vous rendre chez Planet Coworking dans le 11ème ! Pourquoi ? Parce que chez Planet Coworking, vous pouvez compter sur le confort à petits prix !

Chez Planet Coworking, on vous garantit du coworking pas cher à Paris de 9h à 18h, du lundi au vendredi. Seulement 15 euros la journée ou 149 euros /mois sans engagement de durée pour profiter de l’espace.

149 euros le mois : c’est cher ou pas finalement ?

A quoi a-t-on droit pour ce prix?

  • du wifi de compet
  • d’espaces pour s’isoler ou travailler en groupe
  • des imprimantes à dispo sans limite d’impressions
  • du café et du thé à volonté: Nespresso pour le café et Dammann pour le thé, s’il vous plaît !

Le must ? L’équipe de Planet Coworking vous propose deux espaces stylés dans le 11ème pour pouvoir changer d’ambiance quand bon vous semble. Le Cercle Conan Doyle aux allures de loft British ou La Popina pour son côté plus chaleureux.

En conclusion

Chez Planet Coworking, t’as les avantages d’un espace cher alors qu’on est bien dans du coworking pas cher à Paris. Le coworker est comme à la maison, mais sans les distractions et entouré de pro!

Tu sais maintenant où il te reste à réserver pour du coworking pas cher à Paris 😉

La scale up pour les nuls : définition

La scale up pour les nuls : définition

Attention, c’est le mot du moment… Et si tu ne sais pas ce que c’est, tu vas vite être largué ! Après un « GIF », une « start up », un « conversion rate » … Voici le mot « scale up » ! Planet Coworking partage avec toi la définition de ce mot que tu risques d’entendre régulièrement dans les mois à venir.

On trouve une partie de la définition de scale up en décomposant ce mot anglais : scale = échelle et up = en haut. En effet, le terme de scale up désigne un changement d’échelle rapide pour une entreprise (en particulier une évolution du national vers l’international) !

On pourrait donc dire que la scale up c’est l’étape qui fait suite à une start up qui est bien en place et rentable… L’idée du scale up, c’est de « monter en gamme » et de produire à plus grande échelle (au niveau international).

Pour approfondir, platinn, une association privée suisse qui soutient les startup, donne une définition. Selon elle ” la scale up est une société innovante, comptant 10 employés au minimum, avec un taux de croissance d’au moins 20% sur les 3 dernières années (= l’hypercroissance). “

François Bloch, directeur général de KPMG, donne sa version :
« une scale up réalise un chiffre d’affaire supérieur à deux ou trois millions d’euros, dont une partie significative à l’internationale. »

Aussi, 3 démarches fondamentales sont à suivre pour parvenir à cette accélération selon Pierre Lelièvre, journaliste au magazine Chef d’Entreprise :

  • Avoir une ambition aussi grande que son projet. Savoir où l’on va et où l’on veut amener son entreprise pour établir une stratégie de croissance adaptée
  • Organiser si besoin une lever de fonds
  • Revoir peut-être son organisation interne. Se restructurer et embaucher de nouveaux profils spécialisés (notamment des dirigeants qui savent gérer des entreprises à forte croissance)

Des Scale up connues ?

  • Ogury, spécialiste du ciblage publicitaire, qui a récemment levé 15 millions de dollars pour attaquer le marché US.
  • Siviomed, spécialiste des produits et services de santé, qui poursuit sa commercialisation aux USA.
  • Airbnb : hé oui ! Le PDG Brian Chesky a eu besoin de réadapté sa stratégie… Sa société est en peu de temps devenue très cotée atteignant rapidement 31 milliards de dollars de CA.
  • Uber : En Europe, il passe de 30 employés au départ à 1500 en 2018. Chez Uber, rapidement, les équipes grossissent et le challenge a été de trouver des gens pour les manager.

Ces scale-up ont trouvé un business modèle solide. Ce qu’elles cherchent à présent en s’internationalisant, c’est d’être encore plus rentable!

La théorie, c’est bien… Mais en pratique ?

Par exemple : Le cas français

Si le mot scale up commence a être utilisé en France, il ne l’est beaucoup moins qu’à l’étranger. Pourquoi ? Parce que si la France a toujours su se démarquer par la capacité d’innovation de ses entrepreneurs, le système de financement semble à revoir ! En effet, selon Jean-David Chamboredon, président exécutif du fond d’investissement ISAI, l’investissement des entreprises innovantes n’est pas suffisamment encouragé en France.

PArmi les problèmes constatés en France, les jeunes entreprises manquent souvent de vision à long terme et ont du mal à s’engager dans des démarches de restructuration. En effet, si les entreprises ne se remettent pas en question, elles piétinent et finissent par fermer par manque de compétitivité face aux nouveaux entrants.

Aussi, comme l’explique François Bloch, directeur général de KPMG, cela ne sert à rien d’impulser la création de start up si ces dernières ne sont pas capables par la suite de grossir pour devenir des entreprises de taille intermédiaire et s’internationaliser. Il constate que les start up ont besoin d’être accompagnées pour pouvoir grandir, d’autant que ce sont ces entreprises qui créent de la valeur en France. A ce jour, les start up pèsent 39% du PIB français…

Maintenant que vous en savez un peu plus, vous allez pouvoir réfléchir sur la question et échanger avec les autres coworkers de Planet Coworking à ce propos !

Etes-vous, à la tête d’une start up ? C’est pour quand le grand saut vers l’international ?

Le coworking vue par une étudiante

Le coworking vue par une étudiante

Le coworking vue par une étudiante? Pourquoi ce titre?

Parce que toi aussi tu en as assez de faire la queue 2 heures dans le froid pour avoir une place à la bibliothèque ? D’être maté par le serveur ou la serveuse car en 3 heures tu n’as pris qu’un expresso à 1,50€ pour profiter de leur wifi ?

D’aller au Starbucks bosser puis finalement ne pas réussir à cause des touristes qui parlent fort en s’extasiant sur les merveilles de Paris ? Ou encore d’aller au Mcdo et de devoir te reconnecter toutes les 30 min au WiFi et sentir la nourriture à longueur de journée?

Bienvenue dans mon univers !

Jeune étudiante parisienne en deuxième année d’école de commerce, j’ai commencé mes révisions deux semaines avant la date fatidique en essayant de rattraper tout un semestre d’amphi et de TD… Bon, c’était vraiment compliqué mais j’ai quand même réussi à valider mon semestre de justesse!

Seul souci, je me suis rendu compte que mon classement avait un impact sur mes choix d’expatriation l’an prochain. Gros coup de stress… Je voulais absolument partir au Mexique ou en Thailande, des destinations ultra prisées. J’ai donc décidé d’essayer d’anticiper mes révisions cette fois !

Mais où travailler ?

Chaque jour en me rendant à l’école, je passe devant ce grand bâtiment, type ancien atelier de confection, avec sa grande baie vitrée et une pancarte « espace de coworking ». Tu sais ce que c’est ? Bah moi non plus. Voici le début de mon expérience sur le coworking vue par une étudiante.

Un soir, par curiosité, j’ai décidé d’y aller. Il n’y avait que des gens sur leur ordinateur entrain de taper énergiquement sur leur clavier ou de chuchoter avec leur voisin. J’ai demandé à la personne de l’accueil ce qu’ils faisaient et où on était. Elle m’a gentiment expliqué que ce sont des travailleurs indépendants ou des nomades qui viennent bosser ici soit quelques heures, soit toute une journée. Ils ont boissons et friandises à volonté!

Le concept a l’air vraiment génial et en plus c’est gratuit pour les étudiants de 17h à 20h en semaine. Avec des prises partout, de quoi boire et grignotter, un bon réseau WiFi, j’étais aux anges ! C’est donc ça le coworking

Le « coworking », c’est quoi?

Pour bien que tu comprennes le terme « coworking », c’est un endroit où les gens se réunissent et travaillent, un peu comme au bureau. La plupart de ces endroits proposent du thé ou café, quelques trucs à manger, des friandises, des fruits, des jus, etc.

Pour mieux me faire une idée sur ce sujet, j’ai décidé de tenter l’expérience en testant des « espaces de coworking vue par une étudiante » avec ma partenaire de révision. Elle n’a pas eu le choix >:). Elle m’en a un peu voulu au départ mais on a fait de belles découvertes ensemble. Et c’est parti pour le test du coworking étudiant!

Est-ce que tu savais qu’il y avait plus de 200 espaces à Paris ? C’est juste hallucinant. Les prix sont en général autour de 5€ de l’heure et 20€ la journée. Heureusement qu’avec ma carte étudiante, j’ai eu droit à des réductions sinon j’aurais payé plein pot à chaque fois.

Retour d’expérience

D’après ce que j’ai constaté, il y a trois style de coworking : les grands espaces de coworking, les cafés coworking et les coworking hybrides (espaces plus petits que les grands).

Les supers gros coworking

Les super gros font tout un immeuble en général et peuvent accueillir des centaines de personnes. Privilégiés surtout par de grandes entreprises ou des start-ups, j’ai eu le droit à une visite éclair de l’un de ces lieux. On m’a fait comprendre que ce n’était pas trop pour les étudiants et que c’était assez cher si ce n’est que pour réviser.

Les cafés coworking

Les cafés coworking font plus ambiance Starbucks. Il y a des baristas qui te font des boissons chaudes comme des chaï latté, des capuccinos, des cafés latte à volonté ! J’avais l’impression d’être dans un coworking étudiant.

Sur le premier lieu, l’ambiance de travail était détente et peu studieuse. Du coup, on a passé plus du temps à papoter et regarder les autres groupes qu’à bosser sur nos cours. On s’est aussi amusé à commander le maximum de chaï latté pour voir combien on pouvait en boire en un heure. Mauvaise idée, au bout de 3ème on commençait à avoir mal au ventre…

On a testé un autre espace de coworking café tout petit et bondé. Je n’ai pas pu être à côté de ma pote. On s’est mise à travailler chacun de son côté. Au niveau de l’ambiance, c’était vraiment studieux. Même pas le bruit d’une mouche qui vole. J’ai juste eu peur un moment avec ma boisson qui était remplie à rabord. J’ai failli ébouillanter ma voisine avec mon thé en voulant m’assoir ! En plus la table était un peu haute comparé à ma taille, mes voisins à 10 cm de moi et j’avais les dessins de ma voisine en arts plastiques quasiment sous mes pieds!

Les coworking hybrides

On est ensuite allé voir les « espaces de coworking hybrides ». En fait, c’est un mix entre des bureaux qu’on peut louer au mois et des openspace en libre accès toute la journée.

Sur le premier espace, le café et le thé sont à volonté, et on se sert dans des machines automatiques. Il n’y avait pas de gâteaux à disposition. L’espace était plutôt grand, calme, avec des prises partout et un bon réseau WiFi. Mais qu’est-ce qu’il faisait froid, mes doigts et mon café ont gelé en 2mn !

Dans un autre espace, il fallait descendre au sous-sol avant midi, parce qu’ils ouvraient le restaurant. Original comme concept! Par contre, on ne captait pas très bien le WiFi en bas, et les néons bleus nous ont tué les yeux.

Le dernier espace où on est allé, était calme et propice au travail à ma grande surprise. On s’est mise toutes les deux devant la grande baie vitrée et après 2 cafés et 2 clémentines, on s’est mises à bosser. Voir des gens travailler m’a vraiment aidé à me motiver !

J’ai découvert récemment des coworkings incroyable avec des concepts insolités à travers le monde.

Conclusion

Que ressort de mon expérience de coworking vue par une étudiante? En résumé, le principe est super cool, on a toutes les deux apprécié les différents espaces et les ambiances. Ce qui nous bloque un peu c’est le fait de devoir payer à chaque fois… notre porte-monnaie s’est enfuit!

Je pense qu’on y retournera de temps en temps pour travailler en groupe ou profiter de bons cafés devant une bonne série 🙂

Les sujets à aborder pour briller en espace de coworking

Les sujets à aborder pour briller en espace de coworking

Exit les échanges sur le Grand Débat National, l’immigration et la disparition d’espèces animales ! Changez de disque et passez en mode « sujets pour briller en espace de coworking ». Vous pourrez alors vous la raconter ensuite chez Planet Coworking !

Engagez fièrement la discussion avec votre voisin de bureau partagé autour des sujets dont il faut être au point en ce début d’année 2019.

La sensibilisation aux dangers des réseaux sociaux

Passer son temps sur les réseaux sociaux sans interagir réellement avec d’autres Hommes peut avoir un impact négatif sur la santé. Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à repenser leur communication. Aussi, elles prennent leurs responsabilités en sévissant contre la consommation excessive et les comportements antisociaux. Elles proposent des conférences et journées d’échange pour sensibiliser aux méfaits des réseaux sociaux.

C’est notamment le cas de l’IRTS qui a récemment organisé un stage pour « sensibiliser aux dangers d’internet ». Des associations sont là pour accompagner ces structures comme par exemple l’association Génération Numérique. Une information non négligeable à savoir quand on sait que le coworker d’à côté peut-être un chef d’entreprise dans une PME…

Des idées cadeaux innovantes pour vos enfants

Alors que toute votre famille a noyé les enfants de Playmobil et de Barbie, votre frère a pensé à un cadeau innovant pour gâter à Noël : un robot jouet !

On pense notamment à “Boxer” qui a été élu jouet de l’année 2018. On peut l’utiliser avec une télécommande ou un smartphone.

“Boxer” est super intelligent ! Doté de multiples capteurs, il peut suivre le doigt de l’enfant, rouler sur une ligne tracée au crayon et jouer avec l’enfant grâce à des applications. C’est un must des jouets interactifs du moment !

Aussi, pour aller plus loin, découvrez ici l’avis de Hugo, blogueur passionné de robots et de programmation. De quoi vous donner des idées pour l’anniversaire pour vos enfants ou vos neveux et nièces!

L’IA sur nos trottoirs

Après l’installation de l’IA dans nos maisons (détecteur de mouvements qui allume ou éteint les lumières…), les villes passent aussi progressivement en mode « connecté ». C’est notamment le cas d’Antibes qui, en partenariat avec IBM, a mis en place un réseau qui transforme les caméras de surveillance classiques… A ce jour, elles sont capables de détecter les comportements « anormaux » dans la ville.

On conclue donc que l’Intelligence Artificielle évolue à grand pas dans le domaine de la sécurité… Sûrement un sujet de débat avec votre voisin de bureau !

Pour que la journée du 8 mars dure toute l’année…

Il y a quelques mois, une nouvelle appli a pu être installée sur notre téléphone : Kolett.

En outre, Kolett propose un service de VTC qui n’emploie que des femmes et qui ne conduit que les femmes ! L’ambition de l’application est double : sécuriser les passagères et ouvrir le monde du VTC aux femmes où elles sont peu représentées. En effet, seulement 5% de femmes sont chauffeurs ! En conclusion : on aime l’initiative et on la garde sous le coude pour en parler aux coworkeuses de l’espace Cercle Conan Doyle.

Les tendances Instagram

Parce qu’on croise toujours beaucoup de Community Managers en espace de coworking et que toutes les entreprises se servent des réseaux sociaux pour gagner en visibilité, on vous partage 4 conseils Instagram 2019 :

  • D’abord, abusez de la story et utilisez des GIF
  • Ensuite, pensez à anticiper le changement : passer du « parfait » à « l’authentique »
  • De plus, n’oubliez pas de partager plus de vidéos sur le feed
  • Enfin, pour les photos : du lumineux !

Tendances technologiques, IA, monde du digital, réseaux sociaux… On vous a donné pas mal d’infos sur des thèmes variés ! Vous allez ainsi pouvoir vous distinguer lors de votre prochaine discussion dans un de nos espaces chez Planet Coworking.

Les 10 innovations à ne pas manquer lors du CES 2019

Les 10 innovations à ne pas manquer lors du CES 2019

Le CES 2019 (Consumer Electronic Show) a eu lieu du 8 au 11 janvier 2019 à Las Vegas.

Qu’est-ce que c’est ? C’est un lieu d’innovation électronique qui a lieu chaque année et où se réunissent pas moins de 4000 entreprises. Chacun présente leurs projets les plus futuristes, utiles ou improbables à plus de 150000 spectateurs et journalistes.

Voici notre sélection des 10 innovations qu’il ne fallait pas rater !

La moto Harley-Davidson LiveWire

La toute première Harley-Davidson électrique présenté en exclusivité au CES 2019!

Elle est équipée d’un écran qui permet au conducteur d’avoir toutes les données essentielles à porter de main (niveau de batterie, le niveau de maintenance, …)

Vous êtes fan du bruit de ces petits bijoux ? Ne vous inquiétez pas l’entreprise s’est assurée pour qu’elle produise un nouveau son, propre à ses caractéristiques.

Vous allez pouvoir arriver encore plus vite et en toute sécurité sur nos espaces de coworking !

Quand ça ? Elle sera disponible vers août 2019

Le tout premier smartphone pliable, le Royole FlexPai

Non, vous ne rêvez pas! Sous l’apparence d’une petite tablette, il se transforme en 2 écrans lorsqu’il est plié et rentre dans une poche de pantalon.

Pratique me direz-vous ? Pas certain, son ergonomie doit être encore amélioré car lors de son pliage, l’espace entre les deux écrans reste plutôt important. Il est donc difficile de le tenir en main à cause de l’épaisseur.

A combien ? Son prix varie entre 1250€ pour le modèle avec 6 Go de RAM + 128 Go et 1820€ pour le modèle de 8 Go de RAM + 512 Go.


LG Signature OLED TV, un téléviseur enroulable

Sûrement le produit le plus incroyable de ce salon. Vous en avez assez de glisser sur votre tapis et donne un coup dans la télé ? De voir cet écran en plein milieu du salon anti-convivial ?

Si oui, cette toute nouvelle télévision est faite pour vous! Sa particularité est de s’enrouler sur son socle pour ne laisser que paraitre un bloc rectangulaire de la hauteur d’une table basse qui fait aussi office d’enceinte…

En plus, elle intègrera la dernière technologie OLED 4K en 65 pouces.

Quand ? Elle sortira courant 2019

À combien ? Sûrement au-delà de 8 000€

La nouvelle application d’Alibaba le géant chinois

Cette nouvelle application permet de traduire en temps réel des communications vidéo sous forme de sous-titres. Vous imaginez ??

Vous allez pouvoir parler en français et vous faire comprendre par toute la planète!

Bon, il fallait un petit bémol. Les seules langues prisent en comptent pour l’instant sont l’anglais et le chinois.

Quand ? Ce traducteur sera en ligne sur la plateforme d’Alibaba d’ici mars environ.

L’ouverture des portes grâce… à la lumière

Deux jeunes étudiants de l’UTC (Université Technologique de Compiègne) ont mis en place une application mobile qui enverrait des rafales de lumière (sous forme de flash code, comme le morse) pour déverrouiller les serrures.

Idéals pour les hôtels qui veulent paramétrer la durée d’accès au lieu et pour les riverains qui oublieraient régulièrement leurs clés.

Fini l’appel du serrurier à 22h et la facture à 150€ !

Yolk, l’entreprise sud-coréenne qui veut favoriser la scolarité des enfants

Solar Cow est une « vache solaire » installé dans une école. Sous forme de bouteilles de lait, ces batteries portatives incitent les enfants à venir à l’école en journée pour les recharger à la vache solaire.

L’école fini, enfants ramène l’électricité chez eux le soir. Ce processus doit être répété chaque jour pour encourager les parents à mettre leurs enfants à l’école et non à les faire travailler.

L’entreprise essaient de l’implanter au Kenya en partenariat avec l’aide de plusieurs ONG.

La montre qui s’auto-recharge

La Matrix Power Watch 2 est le nouvelle montre du futur. Fini les montres à batterie qu’on oublie de recharger le soir!

Grâce à une technologie révolutionnaire, la montre se recharge par l’énergie thermique et solaire. La montre inclus un système de GPS, un cardiomètre, une boussole, etc.

A combien? Entre 200 à 500€

Quand? Juin 2019

La chaussette qui surveille votre bébé

Le principe de la chaussette de MonFoxy est de glisser un capteur dans cette dernière qui éclaire le pied du bébé grâce à des leds, qui mesurent son pouls et le taux d’oxygène dans le sang.

Les informations sont envoyées directement à l’application mobile. Si l’enfant est en détresse, le boitier se met à sonner pour réveiller les parents.

Grâce à cette invention vous pourrez venir travailler en pleine forme chez nous après une bonne nuit de sommeil !

A combien ? 255€, le pack comprenant le boitier connecté, les deux chaussettes et un capteur.

Quand ? Courant 2019

Wi-Fi 6

Vous rêviez de regarder Netflix sur 3 comptes, tout en jouant à FIFA, en écoutant votre dernière playlist Spotify, et en regardant votre dernier youtubeur préféré?

Et bien, Netgear va mettre en place une nouvelle innovation qui révolutionnera la norme du Wi-Fi avec son nouveau kit nommé “AX Mesh WiFi”.

Son système sera plus rapide avec un débit proche des 6 Gb/s. Il est donc idéal pour les foyers disposants de nombreux appareils connectés et qui auraient besoin d’une connexion internet haut débit.

Quand ? Prévu au troisième trimestre de 2019

L’air bag B’safe pour les cyclistes

Vous êtes sûrement nombreux à venir en vélo pour travailler dans nos espaces.

Comme nous pensons à votre sécurité, nous tenons à vous faire découvrir le gilet de protection B’safe. C’est un gilet qui se gonfle instantanément à la chute du cyclisme, sur le même principe qu’un air bag.

Il en existe également pour les cavaliers, personnes âgées, motard et cycliste.

Venez nous rejoindre en toute sécurité dans nos espaces de coworking !

A combien ? 649€ + 49€ pour la cartouche de gaz

Qu’est ce que le métier de développeur ?

Qu’est ce que le métier de développeur ?

Parce que le développeur est souvent seul face à son écran, on a décidé de vous donner quelques clés de compréhension de ce boulot pour pouvoir, la prochaine fois que vous en rencontrez un, échanger avec lui.

Définition basique

Un développeur est un programmeur spécialisé dans le web et les systèmes. En effet, le développeur est un informaticien qui imagine, créée, réalise, écrit, teste et documente des sites internet, des applications ou des logiciels. Ainsi, il les met en œuvre à l’aide de langages de programmation.

Sa mission

Concrètement, c’est un magicien… Mais non ! Dans un sens, la véritable différence entre vous et lui, c’est que le développeur « parle l’ordinateur ». En effet, ce dernier maîtrise des langages informatiques.

Dans un premier temps un besoin humain est exprimé par son client. Ensuite, le développeur va traduire ce besoin en lignes de codage que la machine va alors comprendre et interpréter pour donner ce que l’on voit sur un écran. Au final cela donne une image ici, un texte là, un lien ici, un bouton sur lequel on peut cliquer en bas…

Une fois le logiciel, l’application ou le site réalisé, le développeur doit ensuite former son client dessus et assurer son SAV… Pour éviter les bugs par exemple.

Ce que le développeur n’est pas…

Attention, on pense souvent à tord que le développeur :

– répare les ordinateurs… Sûrement qu’il sait le faire mais en réalité il n’est pas technicien

– est un webmaster. En fait, non ! D’abord, le développeur va imaginer le logiciel qui va permettre de créer un site (comme Wix ou WordPress)… Par la suite, c’est le travail d’un webmaster de faire le site (imaginer l’arborescence, choisir les espaces pour les photos…) et enfin à un rédacteur de le remplir (rédiger les textes).

Autre nom donné au développeur : codeur, développeur web, programmeur, développeur front-end, développeur back-end, développeur full stack… Et un petit surnom : un dev !

Connaît-on des développeurs connus ?

Tout le monde a déjà sûrement entendu parler de Bill Gates qui a imaginé Microsoft. Il s’agit de la société qui est à l’origine de la création du système d’exploitation Windows… Donc oui !

Comment devenir développeur ?

Les développeurs sont des professionnels très recherchés par les entreprises qui veulent souvent avoir leurs propres systèmes d’exploitation et logiciels en interne. Pour devenir développeur, il existe plusieurs formations en 2 ans (BTS), 3 ans (licence pro) ou en 5 ans (niveau ingénieur). Ainsi, le site suivant vous donnera toutes les réponses aux questions que vous vous poser pour débuter une formation dans ce domaine.

Pourquoi on croise des développeurs chez Planet Coworking ?

En réalité, une fois le besoin établit avec le client, le développeur n’a plus besoin de personne. Il peut bosser en toute autonomie et de n’importe où, comme depuis chez lui ou depuis un espace de coworking par exemple ! A La Popina ou au Cercle Conan Doyle dans le 11ème arrondissement de Paris, le développeur parisien trouvera tout ce dont il a besoin pour travailler de manière efficace : prise, imprimante, wifi de compétition.. C’est parti !

Les espaces de coworking à Paris en 2019

Les espaces de coworking à Paris en 2019

En effet, loin des idées reçues (lieux froids et sans âme, bondés et bruyants…), les espaces de coworking à Paris sont de plus en plus originaux et agréables pour les travailleurs.

Planet Coworking recense pour vous la crème de la crème des idées et concepts d’espaces parisiens. Afin de vous proposer de bosser loin de son triste bureau d’appartement.

Découvrez avec nous :

– Le cabinet de curiosité :

Dans le 15ème, on aime le style du Cheshire qui est un lieu hybride entre le le concept-store et l’espace de coworking. En effet, à cette adresse, chaque objet de déco est sélectionné. Les créations de designers et d’artisans sont présentées aux coworkers qui bossent dans une ambiance bohème et atypique… Le must ? S’ils ont un coup de cœur pour un objet, alors ils peuvent repartir avec !

– le bucolique :

Plus qu’un espace de travail, Les deux au coin, c’est aussi un restaurant, un salon de thé, un fleuriste et une épicerie. Bref, tout sur place pour ne pas perdre une seconde de son temps et optimiser sa présence sur place. En plus, vous allez aimer cette bulle végétale du 2ème !

– le solidaire

En partenariat avec le Crous et la mairie de Paris, l’entreprise sociale Frateli Lab a imaginé l’espace de coworking le moins cher de Paris au cœur du quartier latin (6ème) : Mab Lab. Ses cibles principales ? Les étudiants et les jeunes entrepreneurs qui cherchent à se créer du réseau en plus de trouver un lieu confortable pour travail.

– le kids friendly

Parce qu’on peut être papa et freelance, il existe le coworkcrèche ! Dans le 11ème, cet espace de coworking unique propose tout pour une journée de travail pratique quand on est parent d’un enfant en bas âge. C’est à dire des jeux et aménagements pour bébé (- de neuf mois) en même temps que le nécessaire pour bosser avec son ordi (prises, wifi…). #superpapa

– l’Arty

Le 100ecs dans le 12ème est bien plus qu’un espace de coworking à Paris. Il met à disposition des artistes et des créateurs, des espaces de travail avec des outils modernes pour les spécialistes des arts plastiques et des arts vivants, de l’écriture, du design, de la couture et de l’impression 3D et 2D. Aussi, des cours et stages artistiques y sont dispensés pour les amateurs.

– le vintage :

Si certains coworkers estiment que la déco d’un lieu est importante, alors ils vont aimer les espaces du 10h10 et leur look vintage dans le 3ème ! Notre corner favori ? La table bleue avec ses chaises rouges en formica. En effet, c’est So seventies ! Le top ? L’ambiance musicale éclectique qui dynamise en fond.

– le vaste

720m2 et 90 postes de travail, c’est ce que propose l’immense espace de coworking de Paris Le Loft 50 Partners situé dans le 1er arrondissement de Paris. Son atout ? La possibilité de rencontrer un tas de gens intéressants issus de milieux très variés.

– l’incubateur

Le Bloc est plus qu’un espace de coworking à Paris. C’est un incubateur où les jeunes entreprises peuvent recevoir des conseils, partager leurs expériences, échanger des idées et parler des financements nécessaires à leur lancement et développement. Alors, Rdv dans le 5ème arrondissement parisien pour réaliser vos projets.

– le Planet Coworking

Hé oui ! En effet, nous aussi on fait partie du must des espaces de coworking parisiens ! Avec Le Cercle Conan Doyle et La Popina dans le 11ème, on mélange subtilement déco originale et inspirante, super localisation, ambiance conviviale et espace de travail à privatiser ! Le tout avec des tarifs hyper accessibles !

Alors, n’hésitez pas à varier les plaisirs et à vous balader d’espaces de travail en espaces de coworking à Paris ! En effet, la routine… Il n’y a rien de pire pour perdre sa motivation et son dynamisme.

Logo Planet Coworking

Recevez nos promotions & les dates de nos prochains événements

Planet Coworking vous fait régulièrement bénéficier de réductions sur les abonnements à ses espaces coworking et les locations de ses salles de réunion, ainsi que sur les accès à ses événements coworkers.

Inscrivez pour recevoir gratuitement les prochaines promotions

Bravo ! Vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !